Votre Journal d'information -

29 février 2024

ENVIRONNEMENT : Sensibiliser le public sur la place cruciale des Océans

L’océan produit plus de 50 % de l’oxygène, abrite une grande partie de la biodiversité et fourni des protéines pour plus d’un milliard de personnes dans le monde. Les statistiques sur plan économique, révèlent que les activités océaniques vont employer environ 40 millions de personnes employées par les industries océaniques d’ici à 2030.

Au ministère de l’économie maritime, on informe qu’au Togo la pêche emploie 22 mille de nos compatriotes et plus de 85% de nos échanges commerciaux passent par la mer. ” Une récente étude conduite par mon département a révélé une corrélation directe entre la croissance des volumes au port de Lomé et le PIB de notre pays. Chaque fois que le volume portuaire croit de 01%, le produit intérieur brut de notre pays croit de 0,05 point de pourcentage “, fait savoir le ministre Kokou Tengué.

Pour le ministre, malgré les immenses services qu’elle rend à l’humanité, l’océan ne reçoit que très peu d’attention de cette dernière. Pire, il est mutilé, surexploité, empoisonné par les différents déchets, notamment plastiques que nous y jetons. Pour protéger et préserver l’océan et tout ce qu’il soutient, nous devons donc créer un nouvel équilibre, ancré dans une véritable compréhension de l’océan et de la façon dont l’humanité y est liée. Nous devons établir une relation avec l’océan qui soit réellement originale, innovante et éclairée par les leçons de notre histoire.

Il faut dire que sous le thème 2023 ” Planète Océan : les courants changent “, les Nations Unies unissent leurs forces à celles des décideurs, des leaders autochtones, des scientifiques, des cadres du secteur privé, de la société civile, des célébrités et des jeunes activistes pour donner la priorité à l’océan. ” La Journée mondiale des océans rappelle à chacun que les océans jouent un rôle primordial dans notre subsistance. Véritables poumons de notre planète, ils fournissent, comme dit, la plupart de l’oxygène que nous respirons. Ils constituent aussi une source importante de nourriture et de médicaments, et sont un élément essentiel de la biosphère. Il est donc important de sensibiliser le public sur la place cruciale qu’ils occupent dans notre écosystème et sur les menaces auxquelles ils font face à cause des activités humaines “, relève le ministre de l’économie maritime.

Au Togo, le gouvernement, sous le leadership éclairé de son Excellence Monsieur le Président Faure GNASSINGBE, a pris l’exacte mesure des défis et les travaux de protection côtière ont effectivement démarrée et se poursuivent. Le pays a également intégré dans son ordonnancement juridique plusieurs textes pour lutter contre la pollution des océans et leur surexploitation.  A l’occasion de la journée des océans, le gouvernement a lancé un cri de cœur en mobilisant les populations autour d’une gestion plus durable des océans. Des séances de sensibilisation à l’endroit des populations riveraines mais aussi d’autres activités, comme le relâche de tortues marines, ont été effectuées.

Partagez cet article

A découvrir