Votre Journal d'information -

24 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Richesse verte : Le Premier ministre Victoire Dogbé à la table ronde à Addis-Abeba

En marge des travaux de la 37ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine, Mme le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé a participé à une table-ronde présidentielle sur comment libérer le potentiel des richesses vertes de l’Afrique pour permettre au continent de jouer son rôle face au défi du changement climatique.

 

250 milliards de dollars, c’est ce qu’il faut aux pays africains par an d’ici 2030 pour mettre en œuvre leurs plans de contributions déterminées au niveau national au lieu des 29,5 milliards de dollars qu’ils reçoivent jusqu’ici par an. Ce gap de financement doit être recherché à travers des modes de financement innovants qui impliquent une valorisation des richesses vertes des pays Africains.

C’est l’enjeu de cette table ronde présidentielle qui a réuni des chefs d’État et de gouvernement dont Mme le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé, représentant le Chef de l’État SEM Faure Essozimna Gnassingbé. Les travaux ont permis aux chefs d’État et de gouvernement de faire un plaidoyer afin de mobiliser plus de ressources pour faire plus et aller loin dans cette lutte contre les changements climatiques.

Les dirigeants conviennent d’un plan stratégique de sensibilisation et de plaidoyer qui vise à soutenir cette initiative à l’échelle continentale et mondiale. Ce plan comprendra l’adoption des résultats par la Commission de l’Union africaine en tant que position africaine afin d’une présentation lors des principaux fora à venir tels que la COP29, l’Assemblée générale des Nations unies, les réunions du G20 ou du G7.

Une initiative soutenue par le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD).

 

www.primature.gouv.tg

Partagez cet article

A découvrir