Votre Journal d'information -

2 décembre 2023

RENTREE SCOLAIRE : Sandra Johnson fait parler son cœur

35 000 élèves de la préfecture des Lacs ont le sourire. Ils passeront cette année scolaire 2023-2024 dans la quiétude, loin des soucis de fournitures scolaires qui leur ont été gracieusement offertes par la Ministre-Secrétaire Générale de la Présidence de la République Sandra Johnson.

C’est en lien avec la concrétisation du projet Agissons ensemble pour une éducation de qualité” de l’Association ”Soyons Unis pour le Bien Être (SUBE)” qui a assuré la remise de ce don aux bénéficiaires.

Cette action s’inscrit dans la droite ligne des actions du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, en faveur des élevés et du monde éducatif. De quoi réjouir les élèves qui n’ont pas caché leur joie. Le même sentiment a animé les enseignants. ” Ce don va aller à l’endroit des élèves nécessiteux qui sont dans le besoin “, a indiqué un responsable d’une école dans les Lacs. Cet acte témoigne de l’importance que revêt l’éducation aux yeux de Sandra Johnson, comme vecteur essentiel du développement du Togo.

On se rappelle que le jour de la rentrée scolaire, la Ministre-Secrétaire Générale de la Présidence de la République, avait souhaité aux élèves la force, de la volonté et du courage pour embrasser la nouvelle année qui commence. ” Puisse l’année scolaire 2023-2024 être riche de découvertes et d’épanouissement “, a-t-elle déclaré, rappelant aux parents, leur implication précieuse dans l’éducation des enfants, qui est un pilier essentiel de leur réussite. Au corps enseignant, elle exprimé son admiration à leur dévouement et passion pour leur métier qui sont une source d’inspiration. Car ils guident les élèves avec bienveillance vers un avenir prometteur.

Les propos et les actions de Sandra Johnson font corps avec la vision de Faure Gnassingbé, qui veut garantir à chaque enfant du Togo, indépendamment de son origine, une éducation de qualité. Le projet P9 de la feuille de route gouvernementale 2020-2025, par exemple, prend de l’ampleur avec la construction de nouvelles salles de classe, réceptionnées pendant ces derniers mois, et la création de nouveaux jardins d’enfants, de nouvelles écoles primaires, de nouveaux CEG et lycées publics. 4501 nouveaux enseignants fonctionnaires, dont 471 dans l’enseignement technique et la formation professionnelle, ont été recrutés permettant de pérenniser le vivier d’enseignants qualifiés pour le système éducatif. Car l’appareil éducatif togolais a besoin de ressources humaines compétentes et motivées. Pour les lui fournir, les pouvoirs publics embauchent des élèves-professeurs qu’ils forment et rendent plus qualifiés pour transmettre aux apprenants.

C’est en décembre 2022 que le ministère des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’Artisanat a lancé un appel à candidatures pour le recrutement des élèves-professeurs dans les Écoles normales de formation des professeurs d’école (ENFPE). A l’issue du processus de recrutement d’élèves-professeurs d’école, en ce qui concerne la promotion 2013-2025, ce sont exactement 2 619 candidats qui ont été retenus pour la rentrée officielle de mars 2023. C’est une formation qui prend en compte les exigences du métier d’enseignant et se fonde sur un socle de compétences minimales indispensables pour garantir une gestion correcte et efficace de la classe dont ils seront en charge.

L’éducation fait partie des secteurs sociaux que le Gouvernement privilégie chaque année. Au budget de l’Etat 2023, ce sont 189 milliards de francs CFA qui ont été programmés pour le secteur, avec la construction des bâtiments scolaires, la mise en œuvre des projets et l’amélioration de la qualité de l’enseignement.

Ali Samba

Partagez cet article

A découvrir