Votre Journal d'information -

23 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

CORIS BANK INTERNATIONAL TOGO : La branche de la finance islamique en progression

Le 1er février 2021, Coris Bank International Togo (CBI Togo) lançait sa branche Baraka, consacrée à la finance islamique, alignée sur les principes de la Charia, la loi islamique, une première au Togo. Trois ans plus tard, la progression est plus que notable.

 

Le produit ”Epargne Hadj” en vue

” Nous avons aujourd’hui 3 520 clients qui nous font confiance dans la finance islamique. En termes de ressources, nous sommes partis de 518 millions de FCFA en 2021 pour clôturer l’année 2023 avec 318 milliards, et en termes de financement, 2,6 milliards de crédits octroyés dans le domaine de la finance islamique “, a informé Alassane Kaboré, le Directeur général de CBI TOGO.

Les produits proposés sont : comptes Wadi’a Précaution ; Wadi’a Particulier; Wadi’a Salarie et Retraité, pour les personnes physiques et les comptes Wadia SA et SARL; Wadi’a El et Association-ONG pour les personnes morales. Ousmane TCHAGBATAO, Responsable du département Finance Islamique de CBI BARAKA apporte des précisions : ” Nous avons également deux modes de financement. Le premier est MOURABAHA, qui signifie qu’on achète et on revend, et le second financement est IJARA (Leasing). MOURABAHA a pour mission de faciliter l’acquisition des biens. Si un client veut acquérir un bien, mais n’a pas de moyens, nous, en tant que partenaire financier, nous allons acheter ce bien là pour lui remettre, et le remboursement sera déterminé de façon concertée et sur une période en fonction de la capacité du client à nous payer “, a-t-il dit.

Bientôt, un nouveau produit va apparaitre dans le portefeuille de CBI BARAKA. Il s’agit de ” Epargne Hadj “. Il permettra aux fidèles d’Allah d’épargner et d’obtenir l’appui de la banque pour réaliser le pèlerinage à la Mecque.

 

La finance islamique, une opportunité pour les clients de CBI Togo

Pour marquer le 3è anniversaire de CBI BARAKA, CBI Togo a organisé une conférence publique sur le thème : ” Le financement alternatif et participatif BARAKA, quelle opportunité pour la clientèle de CBI Togo ?”.

Selon KHOUILDI Abdessattar, le Président du Conseil de conformité interne de CBI, qui a fait une présentation sur le sujet, la finance islamique est l’ensemble des transactions et produits financiers conformes aux principes de la loi coranique, qui supposent l’interdiction de l’intérêt, de l’incertitude, de la spéculation, l’interdiction d’investissement dans des secteurs considérés comme illicites (alcool, tabac, paris sur les jeux de hasard etc.), ainsi que le respect du principe de partage des pertes et profits.

Selon le communicateur, longtemps méconnue, la finance islamique a connu une croissance remarquable au cours des dernières années, atteignant près de 2 400 milliards d’euros d’actifs à l’échelle mondiale en 2019. ” Le développement de la Finance Islamique est une réponse à un besoin de diversification des produits financiers offerts à la clientèle des déposants et des entrepreneurs. Il s’agit de mettre à la disposition de la clientèle une nouvelle manière de concevoir la finance “, a-t-il indiqué, ajoutant que la finance islamique offre plusieurs avantages.

D’une part, c’est une finance éthique au sens où elle ne finance pas tout ce qui est nuisible à l’économie et orientée vers l’environnement.

 

Solidité de la CBI Togo

Avec Cois Baraka, CBI Togo fait montre de son dynamisme dans le secteur bancaire du Togo. Classée à la 12 è place en 2015, lorsqu’elle arrivait sur le marché togolais, CBI Togo s’est positionnée à la 3è position à la fin de l’année 2023. ” Nous avons fait notre chemin avec aujourd’hui, un total bilan de plus de 500 milliards de FCFA. Nous avons des ressources de plus de 300 milliards et un financement de plus de 200 milliards de FCFA, ceci avec seulement 15 agences, dont 4 à l’intérieur du pays (Cinkassé, Kara, Sokodé et Atakpamé) et 11 agences à Lomé, dont la branche de la finance islamique “, a fait savoir Alassane Kaboré.

Au Togo, CBI Togo, finance les secteurs clés de l’économie, comme l’agriculture, le commerce, l’industrie et les infrastructures, pour ne citer que ceux-là.

Ali SAMBA

Partagez cet article

A découvrir