Votre Journal d'information -

23 mai 2024

SANTE : Lancement officiel de la plateforme multisectorielle ” une seule santé ” 

Le Togo a procédé a lancé officiellement sa Plateforme multisectorielle ” Une seule santé ” qui vise à renforcer les capacités intersectorielles nationales pour une surveillance collaborative des maladies et épidémies. Cette approche intégrative va permettre de mieux comprendre et mieux anticiper les risques de santé issues du monde humain, animal et environnemental à l’échelle nationale, régionale et mondiale.

 

Cette plateforme comprend cinq composantes à savoir : la surveillance et l’information sanitaire, le renforcement des capacités des laboratoires, la préparation et la réponse aux urgences, la gestion des ressources humaines pour une surveillance efficace de la maladie, la coordination et le plaidoyer.

Cette plateforme vise la collaboration entre le ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins, le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement Rural et le ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières. La plateforme ”Une seule santé” a été lancée au terme du Projet régional de renforcement du système de surveillance des maladies en Afrique de l’Ouest (REDISSE) au Togo.

Le Programme régional pour l’amélioration des systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l’Ouest ” REDISSE ” est lié à l’engagement pris par la communauté internationale et les pays d’Afrique de l’Ouest de réduire l’énorme coût humain et économique de la maladie à virus Ebola, de faire barrage à la dégradation de la santé humaine, de la santé animale et environnementale et de renforcer les systèmes d’intervention en cas d’évènement infectieux afin d’améliorer la préparation de la région au traitement des futures flambées de maladies, et de réduire ainsi les impacts nationaux, régionaux et potentiellement mondiaux de ces événements.

” Ce que nous vivons aujourd’hui démontre de l’interaction entre l’homme, l’animal et l’environnement. L’approche une seule santé va corroborer et renforcer ce que nous sommes en train de faire, en sachant qu’il y a un arrimage intergouvernemental entre les différents secteurs, mais en même temps un arrimage entre les différentes partenaires. Ce que nous souhaitons c’est d’aller au-delà de l’efficacité et d’arriver à l’efficience. Il y’a donc la nécessité d’une approche plurielle et du renforcement de cette approche “, a déclaré le ministre de la Santé, de l’hygiène Publique et de l’Accès Universel aux soins, Moustafa MIJIYAWA.

Dr OUEDRAOGO, coordonnateur du système de santé au bureau de la Représentation l’OMS au Togo, a indiqué que le lancement de cette plateforme est une occasion pour l’Organisation mondiale de la Santé de remercier et féliciter le gouvernement du Togo pour son engagement et les efforts consentis pour le lancement de cette plateforme et le soutien apporté à son fonctionnement.

” L’OMS comme vous le savez encourage les Etats membres pour l’adoption de cette approche Une seule santé qui s’applique à la conception et la mise en œuvre de programmes, aux politiques, aux législations et aux travaux de recherche, en permettant à plusieurs secteurs de communiquer et collaborer, en vue d’améliorer les résultats en matière de santé publique “, a aussi expliqué Dr OUEDRAOGO.

Réaffirmant l’engagement de l’OMS pour un soutien au fonctionnement de la plateforme et des actions qui seront mises en œuvre pour maintenir son opération, Dr OUEDRAOGO a souligné que cette approche est particulièrement pertinente et reste d’intérêt en lien avec la situation sanitaire actuelle pour la prévention et la riposte aux évènements de santé publique qui, de plus en plus, trouvent leurs origines à l’interaction entre l’homme, les animaux et la nature. Il faut nécessairement une approche inter et multisectorielle pour l’atteinte des ODD liés à la santé.

La plateforme de Coordination ” Une Seule Santé “, mise en place par arrêté interministériel N°024/ MSHPAUS /MERF/MAEDR en date du 14 juin 2023, va donc renforcer les capacités intersectorielles nationales pour une surveillance collaborative de la      maladie et la préparation aux épidémies. Elle a pour attributions de coordonner, dans une approche multisectorielle et multidisciplinaire, toutes les interventions sanitaires en vue de prévenir, de détecter les maladies émergentes et ré-émergentes à potentiel épidémique, ainsi que des actions de riposte contre ces maladies.

Elle est chargée, entre autres, de ; renforcer les systèmes de surveillance de santé humaine, animale et environnementale, communiquer et sensibiliser sur le concept Une seule santé, définir et mettre en œuvre la politique nationale en matière de prévention des menaces sanitaires, d’alerte et de riposte, renforcer la collaboration intersectorielle en matière de lutte contre les menaces sanitaires, initier ou coordonner les actions de promotion de la santé publique, coordonner les actions avec les pays ou les organismes internationaux dans le cadre de la lutte contre les menaces sanitaires internationales, coordonner la mise en œuvre du programme de sécurité sanitaire mondiale et faciliter la mobilisation des ressources.

Koudjoukabalo

Partagez cet article

A découvrir