Votre Journal d'information -

17 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

AGRICULTURE : 120 000 tonnes de Soja bio en 2022

De 2018 à 2022, le Togo a affiché sa performance dans la chaine de valeur soja biologique au rang mondial en occupant le 1er rang 04 années successives parmi les pays qui ont exporté du soja bio vers l’espace Schengen par l’augmentation de ses volumes respectivement 19 700 tonnes, 42 300 tonnes, 51 000 tonnes, 63 302 tonnes, et 120 094 tonnes.

Cette belle performance du Togo est la résultante des efforts conjugués de plusieurs acteurs, notamment l’Etat togolais, les partenaires techniques et financiers, les institutions financières, les organismes de certification biologique, les producteurs, les acheteurs, les compagnies de transit et les exportateurs. La conformité de cette chaîne d’intervention est vérifiée à différents niveaux par des organismes internationaux de certification biologique notamment ECOCERT (France), Certisys (Belgique), CERES (Allemagne).

Aussi plusieurs mécanismes d’accompagnement de l’Etat, notamment le PAEIJ-SP et le MIFA ont-ils incité les banques commerciales et les institutions de microfinance à accompagner les producteurs, ainsi que l’exportation. Il importe désormais donc de développer des stratégies pouvant permettre de consolider cette prouesse. Pour ce faire, une rencontre d’échanges avec tous les acteurs du soja bio au Togo est annoncée par le groupe Jonction de Croissance Agricole au Togo (JCAT), par sa fondation Equilibre Environnement Sécurité Alimentaire (EESA), en collaboration avec la FAO. Les échanges porteront sur la célébration et la consolidation des performances du Togo dans la chaine de valeur de production de soja biologique.

L’objectif de la rencontre est d’Informer les acteurs exportateurs des produits agricoles vers l’espace UE, des nouvelles règles et procédures en vigueurs pour le commerce du soja et d’autres produits agricoles. Il faut rappeler que la FAO apporte une assistance technique au gouvernement pour le renforcement des systèmes alimentaires et de la nutrition au Togo, à travers le TCP-TOG-3902.

Cette intervention vise à : célébrer les bonnes performances des acteurs de la filière soja bio au Togo ; instaurer un cadre d’échanges périodiques permettant de renforcer la synergie entre les acteurs de terrain, les interlocuteurs gouvernementaux et les partenaires du monde agricole ; promouvoir les habitudes alimentaires et nutritionnelles saines et dynamiser les mécanismes politiques et institutionnels de coordination et de concertation multisectorielle et multi-acteurs, en faveur des systèmes alimentaires durables et de la promotion de l’agriculture biologique au Togo.

A l’issue de la rencontre, il y aura un partage avec les acteurs du soja biologique. Les acteurs du soja biologique seront sensibilisés sur le respect des nouvelles réglementations de l’UE sur les produits agroalimentaires biologiques ; les conditions d’obtention d’agréments seront expliquées et un plaidoyer sera formulé à l’endroit des autorités et des partenaires techniques et financiers pour le développement du soja biologique au Togo. Cela entend contribuer à la réalisation des ambitions de la feuille de route gouvernementale, pour faire de l’agriculture un véritable moteur de croissance et de création d’emplois tout en soutenant le développement des industries transformatrices.

Koudjoukabalo 

Partagez cet article

A découvrir