Votre Journal d'information -

23 mai 2024

Professionnalisation du football togolais : ” Il est temps pour le football togolais de passer à l’âge adulte “

Le processus de modernisation du football au Togo était au cœur d’un atelier, organisé par le ministère des sports et des loisirs, ce 27 janvier à Lomé, en présence des premiers responsables du ballon rond, dont le président de la fédération, Guy Akpovy.

 

Au cours de cet atelier, lancé par Dr Lidi Bessi Kama, ministre des sports et des loisirs, les acteurs   ont discuté des étapes nécessaires pour atteindre le professionnalisme tant souhaité par les hautes autorités, y compris la création de la ligue professionnelle, l’amélioration des infrastructures et la gestion des clubs.

Le président de le Fédération Togolaise du Football se réjouit   de l’organisation, de cet atelier de lancement du processus de professionnalisation du football au Togo, à l’intention des membres des acteurs du football togolais.

Pour lui, ” Il est temps pour le football togolais de passer à l’âge adulte et de devenir une industrie professionnelle. Cela nécessite un engagement à long terme de la part de chacun d’entre nous, mais je suis confiant que, nous pouvons relever ce défi ensemble. Nous avons tous les atouts pour réussir : une passion pour le football, une communauté sportive forte et un engagement à améliorer notre discipline préférée… C’est ici le lieu, pour moi, d’exprimer ma profonde gratitude aux Hautes Autorités de notre Pays, en l’occurrence, le Chef de l’État, pour l’immense soutien qu’il nous a toujours apporté, avec une qualité d’écoute qui reste et demeure pour nous une motivation supplémentaire pour mieux faire.”, a dit le Col Guy Akpovy.

Le ministre des sports, Dr Lidi Bessi-Kama, a fait savoir que pour le gouvernement, la professionnalisation du football togolais se présente comme le passage obligé pour attirer les investisseurs, des joueurs de haute gamme, de grande valeur marchande et surtout pour développer l’industrie du football, ainsi que l’économie qui s’y attache.

” Ce projet, qui prend en compte la diversité culturelle de nos préfectures, nous engage à avoir un seul club de football par préfecture, à l’image des clubs comme Marseille, Bordeaux et le PSG en Ligue 1 française, et ce dans le but de raffermir la cohésion sociale et d’entretenir la flamme d’une vie paisible en société “, a-t-elle expliqué.

Les échanges de ce 27 janvier sont la suite logique d’une série d’ateliers tenus les années précédentes. ” L’élément déterminant du lancement du processus de professionnalisation sera la disponibilité des moyens financiers “, rappelle Hervé Agbodan, Secrétaire général de la FTF.

Rappelons que, cette initiative trouve tout son fondement dans la loi N°2021-008 du 07 mai 2021 fixant les règles d’organisation, de développement et de promotion des activités physiques et sportives au Togo, qui dispose en son article 38 : ” l’Etat et les associations sportives nationales concernées travaillent à la professionnalisation de la pratique des activités sportives au Togo en encourageant notamment la création des ligues professionnelles “.

Dodo ABALO

Partagez cet article

A découvrir