Votre Journal d'information -

26 février 2024

Artisanat/ MIATO : Faure Gnassingbé remercié par les artisans

Le ministre du commerce de l’artisanat et de la consommation locale, Rose Kayi Mivedor-Sambiani a fermé la 3è édition du Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO) ce dimanche 05 novembre à Lomé sur une note de reconnaissance au chef de l’Etat Faure E. Gnassingbé.

Kayi Mivedor-Sambiani estime que MIATO qui a pour objectif de promouvoir le génie créateur des artisans togolais et de créer un cadre d’échange de savoir-faire a connu des résultats qui sont à la hauteur de l’espoir formulé à l’ouverture dudit marché.

” Nous pouvons noter quelques particularités positives à savoir l’occupation de la totalité des stands, la bonne tenue des exposition-ventes dans un cadre convivial, plusieurs contacts noués, la découverte des talents cachés des jeunes promoteurs surtout des jeunes artisanes et artisans, des échanges fructueux lors des multiples communications et panels, des spectacles de divertissement et des activités récréatives appréciés des jeunes “, a fait savoir Kayi Rose Mivedor-Sambiani.

En dehors des activités à caractère commercial, le programme du MIATO a été meublé de panels de discussion autour du thème central : ” l’artisanat à l’ère de l’autonomisation de la femme et du numérique : enjeux et défis “. Il y a eu également des séminaires de communication, des sensibilisations, des défilés de mode de différents pays présents ainsi que diverses activités de renforcement de capacités des artisans sur des thématiques.

” Toutes ces activités ont été de véritables occasions de partage d’expériences entre artisans nationaux et ceux venus d’ailleurs. Ce fut également l’occasion pour les acteurs du secteur d’exprimer leurs préoccupations et les défis auxquels ils sont confrontés et de définir ensemble avec l’administration les stratégies à mettre en œuvre pour répondre à la vision des dirigeants, notamment celle de faire de la transformation et de l’innovation un moteur de développement économique et de création d’emplois pour les jeunes et les femmes au Togo “, a ajouté la ministre.

Tout en saluant la vision et le leadership du chef de l’Etat, le président de l’Union des chambres régionales des métiers (UCRM) a témoigné sa gratitude aux autorités togolaises pour avoir initié et mis en place ce cadre de partage.

Pour Issa Mohamed ” C’est une satisfaction générale qui anime le monde artisanal pour cette édition et nous voulons adresser toute notre reconnaissance au gouvernement avec à sa tête le chef de l’Etat qui a pris sur lui de donner toutes les conditions nécessaires pour l’organisation de ce marché “, a dit le président de UCRM

Invité d’honneur pour cette troisième édition, le Mali a été honoré le deuxième jour du marché, le 26 octobre dernier. Cette journée a été meublée par la mise en exergue des produits de la centaine d’artisans de ce pays qui y étaient présents.

La cérémonie de clôture a également meublé par la remise de prix aux meilleurs artisans.  On note des prix du chef de l’Etat attribués à deux entreprises artisanales, trois prix de l’innovation qui sont allés respectivement à Traoré Mahamadou, Kawe Eyaheza et un non voyant béninois au de Franck Adomalinkpo.

Les 1er, 2è et 3è prix de l’excellence sont enlevés respectivement par Ekue Adoté, Offissa Kokou Dodji et Nieky Kadjala. Deux prix d’encouragement ont été aussi décernés à Ornella Iyatan et au styliste Ayité Gaba alias Franco Dimelo.

Dodo ABALO

 

Partagez cet article

A découvrir