Votre Journal d'information -

29 février 2024

AGRICULTURE : Le centre régional de mécanisation agricole des Plateaux en construction

Le président de la République, Faure Gnassingbé a posé, le vendredi 9 juin à Kpalimé, la première pierre du Centre régional de mécanisation agricole (CRMA) des Plateaux-ouest, donnant le coup d’envoi des travaux de construction.

Cette initiative innovante a pour ambition d’accélérer l’opérationnalisation de la modernisation du secteur à travers l’implantation des centres régionaux de mécanisation agricole sur l’ensemble du territoire.  Le projet répond ainsi à la politique d’amélioration de la productivité, de renforcement de la sécurité alimentaire et de promotion de l’entrepreneuriat agricole du chef de l’Etat. La construction de ce centre a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la productivité et des rendements agricoles, de booster l’activité agricole et de la rendre moins pénible et attractive pour les braves agriculteurs.

Un centre agricole moderne

Ce centre de mécanisation agricole, de plateaux-ouest sera installé grâce aux partenariats avec l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) pour l’Afrique. Il mettra à la disposition des producteurs de la région, du matériel et des équipements agricoles, notamment ceux servant à la préparation du sol, aux semis, à l’entretien des cultures, aux récoltes, aux activités post récoltes, à la transformation des produits agricoles et à l’irrigation. Le CRMA assurera également des prestations de conseils et services aux usagers, la maintenance et la formation.

La particularité de ce centre est qu’en plus de tous ces services, il est prévu un laboratoire d’analyse des sols, une unité de mélange d’engrais adapté aux spécificités des sols, un centre d’appel pour le soutien continue aux producteurs, un magasin d’intrants agricoles performants, la mise en place de fermes modèles pour démontrer les bonnes pratiques et un réseau de conseillers agricoles pour accompagner les producteurs agricoles. Avec la création de ce centre, c’est de nombreux emplois qui seront créés en faveur de la jeunesse togolaise.

Ce centre va constituer également un guichet unique régional offrant aux fermiers un accès à des intrants de qualité au service des mécanisations, de conseils agronomiques de proximité permettant aux agriculteurs de bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour améliorer leur pratique agricole, la productivité agricole et le revenu.

En plus de ces services fondamentaux, le complexe comprendra un centre d’appel pour le soutien continu aux producteurs, une ferme modèle pour démontrer les bonnes pratiques agronomiques ainsi qu’un réseau de conseillers agricoles pour accompagner et renforcer les capacités des agriculteurs dans les préfectures d’Agou, Akébou, Amou, Danyi, Kloto, Kpélé et de Wawa.

 

Partenariat public-privé

Le directeur de l’Office Chérifien des Phosphates pour l’Afrique, Mohamed Anouar, s’est réjoui des progrès réalisés ensemble dans la mise en œuvre de ce nouveau partenariat avec le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement rural et avec la ministre en charge de l’Energie et des Mines. Ce qui a permis de traduire en peu de temps leurs ambitions communes en action concrète sur le terrain.

Il a précisé que, le centre de service agricole de Kpalimé, constitue la pierre angulaire de leur partenariat sur la transformation agricole. M. Mohamed Anouar, a réaffirmé sa détermination à contribuer au développement durable de l’agriculture au Togo et à soutenir les initiatives du gouvernement visant à moderniser les chaînes de valeurs agricoles.

Le système de construction et de gestion des Centres régionaux de mécanisation agricole (CRMA) est basé sur le partenariat public-privé.  Le Centre régional de Kpalimé sera installé avec l’appui de l’Office chérifien des phosphates (OCP) Africa.

Mohamed Anouar Jamali s’est félicité de ce nouveau partenariat, avant de saluer la politique de promotion du secteur agricole du chef de l’Etat. ” Ensemble, nous travaillerons à la transformation du secteur agricole togolais, en mettant l’accent sur la durabilité, l’innovation et l’autonomisation des agriculteurs. J’exprime ma reconnaissance au chef de l’Etat pour la confiance, pour son engagement en faveur des questions liées à la sécurité alimentaire et sa vision ambitieuse de faire de l’agriculture un véritable moteur de croissance et de création d’emploi “, a déclaré le marocain.

 

Booster la production agricole

Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement rural, Antoine Lékpa Gbégbéni, a rappelé que, la nouvelle dynamique que le chef de l’Etat a insufflée au secteur agricole à travers la feuille de route Togo 2025, ambitionne de faire de l’agriculture à l’horizon 2025, une agriculture productive à haute valeur ajoutée, moteur de valeur économique des agriculteurs et de croissance du pays. Selon lui, la création de ce deuxième centre régional permettra d’améliorer significativement le taux de mécanisation agricole et de couvrir les besoins des populations de la région. ” Je voudrais réitérer au Président de la République, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, au nom du monde agricole et rural, nos sincères remerciements pour sa vision du secteur agricole dont l’un des objectifs poursuivis est la mise en place des centres régionaux de mécanisation agricole en vue de contribuer à l’amélioration de la productivité et des rendements agricoles “, a-t-il dit. Le ministre a souligné que, la mécanisation agricole répond ainsi aux soucis d’une intensification de l’agriculture avec la mise en valeur de superficie plus importante, offrant ainsi aux producteurs un meilleur accès à la terre dans le cadre des zones d’aménagement agricole planifiée et des agropoles.

Le préfet de Kloto, Assan Koku Bertin, a salué la création de ce centre qui vient s’ajouter aux différentes réalisations du gouvernement dans la préfecture. Il lui a exprimé la fidélité et la loyauté des populations de Kloto à la construction de ce centre. Le Centre régional de mécanisation agricole (CRMA) de Kpalimé sera construit sur le site de l’Institut national de formation agricole (INFA) de Tové. Il vient s’ajouter à celui de Tchitchao (région de la Kara) dont les travaux ont été lancés le 23 avril dernier par le chef de l’Etat.

La feuille de route Gouvernementale prévoit la construction des centres de mécanisation agricole dans toutes les régions du pays en lien avec la vision du Président de la République pour le secteur agricole.

Partagez cet article

A découvrir