Votre Journal d'information -

17 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La BOA TOGO en soutien aux femmes entrepreneures

Dans la continuité de la célébration de la journée internationale de la femme, la Bank of Africa (BOA) TOGO a réuni des femmes entrepreneures pour un panel de discussions, un moment de partage sur les opportunités qu’offre l’institution bancaire.

Pour la BOA TOGO, c’est de faire comprendre à ces dames qu’elles ont une place très importante dans le développement économique du pays. La BOA TOGO est donc à leur côté pour le financement de leurs projets, pour satisfaire leur besoin de conseils. « En accord avec la politique RSE de la banque, nous avons plein de produits dédiés à leurs activités aussi bien pour des structures bien formalisées, que pour celles qui sont dans l’informel.  Ces produits permettront d’éclore leur business et de les faire grandir », a fait savoir Klu Akou Delali, directrice pole exploitation à la BOA TOGO.

Valentine SAMA, la Présidente de l’Association des Femmes cheffes d’entreprise du Togo (AFCET), a indiqué que l’idée de la BOA TOGO est la bienvenue d’autant que les femmes entrepreneures ont besoin d’accompagnement sur la durée.  Elle a soutenu que cette rencontre vient à point nommé car elle revêt d’une importance capitale puisque la question de financement au Togo demeure un problème.

« En tant que chef d’entreprise, nous vivons cela tous les jours.  Et lorsqu’une banque prend l’initiative, après avoir constaté cette problématique, et viens à l’entrepreneur pour en parler, je pense que c’est vraiment intéressant. Ils ont beaucoup de produits à proposer aux femmes, selon la catégorie d’activités. Pour moi, ça reste une grande opportunité à saisir », a-t-elle relevé, demandant un partenariat pour que la BOA TOGO accompagne les membres de l’association et d’autres femmes entrepreneures dans divers domaines.

Le Directeur général de la BOA TOGO a indiqué disposer des centaines de milliards de FCFA pour les PME PMI. « Bien sûr, les femmes sont privilégiées », a martelé Youssef IBRAHIMI.

Partagez cet article

A découvrir