Votre Journal d'information -

29 février 2024

EDUCATION : La carte scolaire pour anticiper les besoins du secteur

On en sait un plus sur l’état actuel de la carte scolaire, de la phase pilote de son actualisation et de la simulation des besoins futurs en matière d’infrastructures scolaires et d’enseignants.  Dodzi Kokoroko, le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat vient de l’exposer aux autres membres du Gouvernement.

Ainsi, en 2021-2022, le Togo a enregistré au préscolaire, tous ordres confondus, un total de 228 223 inscrits dont 51% de filles. Au primaire, le nombre d’élèves inscrits sur la même période, tous ordres d’enseignement confondus, s’élève à 1 672 475 dont 49% de filles. Au secondaire 1, 633 358 élèves ont été recensés dont soit 71% dans 987 dans les collèges d’enseignement général public. Au secondaire 2, 188 479 inscrits avec la majorité dans les établissements publics. ” L’élaboration d’une carte scolaire nécessite de projeter l’effectif des élèves à scolariser afin d’anticiper les besoins, notamment la construction des infrastructures, le nombre d’enseignants supplémentaires à recruter et de planifier les coûts “, fait-on savoir.

En effet, dans le domaine éducatif, il convient de noter que les salles de classe seules ne suffisent pas pour garantir une éducation de qualité. Il est primordial de les doter du capital humain et des équipements nécessaires. Au Togo, les autorités ont pris l’engagement de fournir chaque année des équipements requis pour assurer la scolarisation optimale des élèves sur l’étendue du territoire. Pareil a été fait pour l’année scolaire 2022-2023. Après quelques mois de cours dans les établissements, l’exécutif a pensé au bien-être des élèves. Au total, 25 000 tables bancs ont été distribués aux écoles et établissements dans les régions du pays. Ces tables bancs ont été acquis sur le fonds spécial d’équipement scolaire alloué par l’Etat.

Ce n’est sans doute pas la première fois que cet acte social est posé. Comme au cours des années scolaires 2020-2021 et 2021-2022, les pouvoirs publics avaient fait de même en mettant à disposition des établissements 25 000 tables bancs. Le gouvernement ne se contente pas que d’équiper les salles de classe des tables bancs. Ils s’assurent d’abord de la disponibilité de ces salles de classe. Actuellement, 384 salles de classe sont en cours de construction sans oublier que ces dernières années, 5 300 salles de classe ont été construites et réhabilitées. Le budget annuel de l’Etat qui consacre plusieurs milliards au secteur éducatif a naturellement permis au titre de l’année scolaire 2020-2021 de construire 346 salles de classe et de réhabiliter 733 latrines pour les élèves.

Les projets qui interviennent dans l’éducation au Togo sont nombreux et jouent tous leur partition. C’est le cas du Projet d’appui aux populations vulnérables (PAPV) qui a permis de construire 359 salles de classe et d’en équiper 300 des Technologies de l’information et de la communication (Tic). Les projets PAQEEB, PAAQET et PAREC s’y ajoutent, en fournissant des salles de classe toutes neuves aux établissements scolaires. En rappel, le budget 2023 de l’Etat a prévu plus de 189 milliards de francs CFA pour le secteur éducatif. Grâce à cette somme, nombre d’autres initiatives verront encore le jour.

Partagez cet article

A découvrir