Votre Journal d'information -

24 juillet 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

AGRICULTURE : Ouverture de la campagne de commercialisation de noix de cajou

325 F le kilo, c’est la décision prise par le Conseil interprofessionnel de la filière anacarde du Togo (CIFAT) en collaboration avec le Comité de coordination de la filière anacarde (CCFA) pour la nouvelle saison de commercialisation. C’est une baisse de 15F par rapport à la campagne précédente.

Le lancement de la campagne s’est déroulé dans la ville de Kara où le CIFAT a porté à la connaissance de l’opinion, le démarrage effectif des opérations de collecte, d’achat, de transformation et d’exportation de l’anacarde et ses dérivés sur toute l’étendue du territoire national. ” Le prix est déterminé en fonction du marché international. Et actuellement le prix de la noix au niveau international a chuté. Donc ce prix que nous avons fixé, c’est un prix en dessous duquel on ne peut pas acheter la noix. Mais sur le terrain, chaque producteur peut négocier son prix selon la qualité de sa noix “, a indiqué Gozan Komla Mawuko le président du CIFAT. Il a demandé l’accompagnement soutenue des acteurs intervenant dans la chaine de valeur par les autorités car la filière est confrontée à de nombreux problèmes. Les prévisions attendues pour cette année, sont de 40.000 tonnes contre 33.000 tonnes en 2022 de cajou et la superficie à emblaver est estimée à 568 950 hectares.

Le Gouvernement a rassuré les parties prenantes que des dispositions sont prises pour des investissements structurants au profit des différents maillons de la filière. Le directeur général de développement du secteur privé, Luciano Féou, représentant le ministre en charge du Commerce lors de la cérémonie de lancement de la campagne, a indiqué que la nouvelle charte des Très petites et moyennes entreprises (TPME) adoptée par le gouvernement apporte des innovations et des mesures de soutien et d’accompagnement appropriées aux TPME en raison de leur vulnérabilité. Il a exhorté les acteurs à adhérer à cette charte pour profiter des avantages inhérents afin de faire de cette filière anacarde, une chaîne de valeur compétitive.

Le Conseil interprofessionnel de la filière anacarde du Togo (CIFAT) fait savoir que la campagne de commercialisation des noix de cajou et ses produits dérivés au titre de l’année 2023 prendra fin le 30 septembre prochain.

Partagez cet article

A découvrir