Votre Journal d'information -

25 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Prétendu encerclement du domicile du Professeur Wolou par la Gendarmerie : Plus de peur que mal

Hier matin, l’information a fait le tour des réseaux sociaux comme une trainée de poudre. Pour certains, telle une parole d’évangile c’était vraie l’information pourtant fausse. Le domicile du Professeur Wolou Komi n’a pas accueilli la visite, comme c’était insinué, de la gendarmerie ou de la police.  Tout était fake news.

Le Professeur Wolou Komi, très tôt contacté par ses proches et autres acteurs politiques,  a formellement rejeté cette information., estimant qu’il était à une réunion en ville dans le cadre de ses activités., et qu’il vaquait librement à ses occupations en toute quiétude.

Pour tout observateur de la chose politique au Togo, c’est vite faire un procès d’intention à la Gendarmerie et à la Police et par ricochet au pouvoir politique.

L’obsession de tout noircir à tout bout de champ n’a pas marché cette fois-ci et l’opinion s’est rapidement rendue compte de la non véracité de l’information qui en d’autres saisons aurait suscité un regroupement spontané des curieux et admirateurs du professeur WOLOU devant son domicile et aux alentours, avec surement des dégâts.

« Quand j’ai appris la soit disant information de l’encerclement du domicile du Professeur Wolou sur les réseaux sociaux, je me suis déplacé personnellement pour m’en assurer. Grande fut ma surprise de constater qu’il n’y avait aucun dispositif de la gendarmerie ou de la police au domicile du Professeur. Néanmoins, le connaissant personnellement, j’ai sonné à son portail et c’est sa bonne qui a ouvert. J’ai demandé d’après le Professeur Wolou ; sa bonne m’a dit qu’il est sorti depuis. Pas tellement rassuré, j’ai insisté auprès de la bonne pour savoir s’il y avait un dispositif de la Gendarmerie ou la Police qui était venu encercler la maison. Cette dernière m’a répondu par un Non catégorique et surprise elle-même  par ma question ; j’ai donc compris beaucoup de choses et pris congé de la bonne » nous a confié un proche du Professseur Wolou habitant non loin du domicile de ce dernier.

Plus de peur que de mal donc. Le domicile du Professeur Wolou Komi n’a jamais été encerclé par la gendarmerie ou la Police.

Il y a encore quelques années de cela, cette information allait provoquer une vague de mouvements spontanés pouvant même entrainé un soulèvement. Etait-ce l’objectif poursuivi ? Nous ne saurions le dire exactement.

Somme toute, nous devons toujours prendre avec pincette les informations relayées sur les réseaux sociaux. Nous devons surtout faire des recoupements avant tout relais ou partage au risque de nous ridiculiser et de nous attirer des ennuis inutiles.

La Rédaction

 

Partagez cet article

A découvrir