Votre Journal d'information -

14 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

ENVIRONNEMENT : Le programme sur la transparence climatique lancé

Le Togo a lancé le 28 février 2023 à Lomé, le programme sur la Transparence climatique, en collaboration avec le gouvernement du Canada, le programme de soutien bilatéral Environnement et Changement Climatique Canada (ECCC). En lien avec la lutte contre le changement climatique et l’atteinte des objectifs de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, ainsi que le but et les objectifs-cibles de l’Accord de Paris, les pays doivent mettre en œuvre des actions prioritaires qui maximisent les opportunités relatives aux faibles émissions de gaz à effets de serre (GES) et les solutions de développement résilientes au climat.

C’est dans cette logique que le gouvernement du Canada s’est engagé à soutenir et à aider quatre (04) pays d’Afrique de l’Ouest, notamment la Gambie, le Ghana, le Libéria et le Togo, à honorer leurs engagements pris à travers leurs contributions déterminées au niveau national (CDN). Le MRV sur la transparence climatique, est un système de suivi évaluation qui est beaucoup plus spécifique aux questions de lutte contre les changements climatiques notamment les actions d’atténuation des GES qui nécessite une traçabilité, bref une meilleure gouvernance et capitalisation de l’ensemble des actions et soutien dont le pays bénéficie des partenaires techniques et financiers (PTF).

Le système MRV va servir à notre pays de décrire les progrès réalisés et toutes les actions initiées pour contribuer à l’effort global de limitation du réchauffement en deçà de 2°C, au titre de ses engagements à travers les contributions déterminées au niveau national (CDN) a souligné le représentant du ministre, Col. DIMIZOU. Il a apprécié la mise en œuvre du cadre de transparence renforcé de l’Accord de Paris sur le climat, qui s’est soldé par la création du réseau des points focaux de mesure, de notification et de vérification des pays Ouest africains, dénommé ” Réseau Ouest Africain sur les MNV “. Un véritable cadre d’échanges sur les défis, les opportunités de même que les priorités en relation avec les changements climatiques.

A Lomé, le lancement a été couplé avec une formation d’une cinquantaine d’acteurs nationaux que sont les représentants des ministères clés, les experts, le monde de la recherche en lien avec les changements climatiques. L’objectif poursuivi par les organisateurs est de faire connaître le projet, ses objectifs et les résultats attendus aux parties prenantes, recueillir l’adhésion des institutions et autres acteurs clés à la préparation de la feuille de route, et également sensibiliser les sectoriels impliqués sur le cadre de la transparence climatique.

Ils ont discuté des principaux défis du pays pour atteindre les objectifs des CDN, des objectifs de développement durable (ODD), de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 et surtout échanger sur les différents types de mesures notifications et vérifications (MRV) du financement climatique. Ils ont aussi examiné et validé la feuille de route ” Evergreen ” qui renforce l’engagement et la capacité du Togo à atteindre la CDN et les cibles des ODD connexes.

La directrice de l’environnement, représentant le gouvernement canadien a suivi les travaux en virtuel et a félicité le Togo pour ses efforts dans la réduction des émissions de GES contenus dans ses CDN.

 

Partagez cet article

A découvrir