Votre Journal d'information -

26 février 2024

EDUCATION/SOCIETE : Fin du Programme “Améliorer l’accès équitable et durable à une éducation de qualité pour tous les enfants du Nord du Togo”

Le Programme “Améliorer l’accès équitable et durable à une éducation de qualité pour tous les enfants du Nord du Togo a été mis en œuvre de 2019 à 2022 par le Gouvernement du Togo en partenariat avec l’agence KOICA et l’UNICEF, en faveur de l’éducation des filles et garçons dans la région des Savanes. Il avait pour objectif de contribuer à augmenter l’accès équitable à une éducation de qualité et aux opportunités d’apprentissage dans un environnement sûr et sain pour les filles et les garçons, en particulier les plus marginalisés.

 

Selon l’UNICEF, ce partenariat tripartite est venu en soutien aux efforts du Gouvernement Togolais dans l’accès pour chaque enfant à une éducation équitable et inclusive, l’amélioration des résultats d’apprentissage dans l’éducation de base et les opportunités d’apprentissage. Il a également permis de renforcer l’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires dans les écoles, les établissements de soins de santé et les communautés voisines.

Le financement accordé au Gouvernement du Togo à travers l’UNICEF s’élève globalement à deux milliards neuf cent quatre-vingts millions quatre centre cent trente-neuf mille quatre cent soixante-onze (2 980 439 471 F CFA). Il a servi à transformer la vie de plus de 38,000 enfants de 110 écoles, de 594 enseignants mais aussi de 37 communautés vivant autour de ces écoles. Ceci à travers la réalisation de 55 forages équipés de pompes hybrides (solaires- manuelles) dans les écoles, les formations sanitaires et les communautés. ” L’utilisation des latrines à biogaz et l’accès à des crédits latrines ont permis à des centaines d’enfants et de familles de réduire l’utilisation du bois et la défécation à l’air libre “, s’est réjouie Madame la Représentante Résidente de l’UNICEF au TOGO, Dr Aissata (Hadja) BA SIDIBE. Elle a indiqué que la demande de scolarisation, en particulier pour les filles a augmenté dans les zones d’intervention du programme. ” Tout cela été possible grâce à la généralisation des plans de travail d’école, la création d’un environnement scolaire adéquat, la mise en place d’un programme de formation des enseignants et d’infrastructures adaptées “, a-t-elle précisé.

Bolidja TIEM, Ministre de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise, s’est réjoui de cet appui de l’agence KOICA qui rentre dans la droite ligne des objectifs de la Feuille de Route Gouvernementale 2020-2025. ” Le secteur de l’eau et de l’assainissement est non seulement vital, mais lorsque l’eau est rendue accessible pour les populations, elle contribue aussi à l’amélioration de la santé publique, à l’éducation, à l’essor économique et au développement en général “, a-t-il dit.

Pour LIM JUNG-TAEK, Ambassadeur de la Corée au Ghana, l’investissement le plus important pour un meilleur avenir d’un pays est celui dans ses jeunes, en leur offrant des possibilités d’éducation, de réalisation de leurs ambitions, de leur talent et de leurs rêves. Chaque enfant a le droit de recevoir une éducation de qualité. Il a relevé que pour réaliser ce droit, les pays doivent être en mesure de garantir que chaque enfant dispose d’un environnement d’apprentissage sûr, qu’ils ont des enseignants bien formés, bien encadrés et motivés, et que les enfants acquièrent effectivement les compétences cognitives et non cognitives dont ils ont besoin pour échapper à l’extrême pauvreté, partager les bénéfices de la croissance économique, réaliser leur potentiel et transmettre ces acquis aux générations futures. ” Nous avons tous un rôle à jouer en tant que partenaires de développement, gouvernements, organisations de la société civile, médias, parents et membres de la communauté dans la diffusion de ces conclusions/résultats clés que nous avons aujourd’hui pour influencer la formulation et la mise en œuvre des politiques éducatives afin de transformer la vie de nos enfants au Togo “, a ajouté l’ambassadeur.

  1. Mooheon KONG, Directeur Pays de KOICA au Ghana, n’a pas caché son satisfécit vis-à-vis des résultats de cette coopération tripartite. ” Nous espérons que notre coopération avec le Togo dans le domaine de l’éducation, de la santé et de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène aidera davantage de personnes, en particulier les enfants, à obtenir une éducation de base et des compétences en matière d’alphabétisation essentielles pour créer des résultats d’apprentissage efficaces “, a-t-il dit.

La cérémonie de clôture du programme, s’est déroulée en duplex à Lomé et à Bonlouaré, village de la région des savanes , en présence du Ministre des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat, Dodzi Komla KOKOROKO et la Représentante Résidente de l’OMS au Togo, Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies au Togo par intérim, assurant l’intérim de la Représentante Résidente de l’UNFPA, Dr Fatoumata Binta Tidiane DIALLO.

Partagez cet article

A découvrir