Votre Journal d'information -

24 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

DIPLOMATIE : Célébration de la journée de l’intégration africaine

Des communautés étrangères installées au Togo, à savoir la République Centrafricaine, la RD Congo, Gabon, Mali, Niger, Burkina Faso, Côte-d’Ivoire, Egypte, Libye ont présenté leur culture dans toutes leurs coutures à travers chants, danses et gastronomie, en prélude à la célébration de la journée de l’intégration africaine, célébrée le 25 Mai. ” L’intégration africaine, bien plus qu’un simple concept, est le reflet d’une vision commune, héritée des pères fondateurs de nos États, portée avec ferveur par nos dirigeants actuels et chérie par nos peuples. Elle incarne l’idée que nos destins sont intrinsèquement liés et que nos succès, comme nos échecs, sont collectifs “, a déclaré Robert Dussey, le ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, lors d’une activité.

Ces expressions culturelles ont offert aux communautés étrangères, l’opportunité de présenter les danses folkloriques de leurs contrées et de partager leur gastronomie à travers des stands dédiés. Il s’agit d’honorer la diversité culturelle des différentes communautés africaines établies au Togo et de favoriser l’interaction entre des peuples frères. ” La convivialité et la solidarité agissante sont des gages de la paix “, a dit Sidi Zakari, Ambassadeur du Niger au Togo, porte-parole de la communauté africaine.

La deuxième activité de célébration est une conférence-débat prévue pour le 24 mai à Lomé sur le thème : ” Éducation et identité panafricaine pour une Afrique plus adaptée aux défis du 21e “, en lien avec le thème de l’Union africaine pour l’année 2024. ” Cette conférence-débat sera l’occasion de débattre des enjeux de l’éducation en Afrique dans notre quête identitaire dans le contexte du renouveau du panafricanisme “, renseigne-t-on au ministère des affaires étrangères et de l’intégration africaine.

Pour le ministre des affaires étrangères Robert Dussey, cette journée est un moment privilégié où les Africains peuvent réfléchir sur les progrès accomplis, les défis restants et les opportunités qui s’offrent à eux en tant que continent uni.

Le diplomate togolais a indiqué que le parcours de l’Afrique vers un continent intégré est étroitement lié à la vision de ses dirigeants d’une Afrique intégrée,  prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale. ” C’est cette vision d’une Afrique unie et forte que nous célébrons aujourd’hui ; nous célébrons nos diversités culturelles, la pluralité de nos langues et la richesse de nos traditions. Ces différences, loin d’être des entraves, sont le socle de notre force collective. Elles nous invitent à l’échange, à l’enrichissement mutuel et à l’édification d’une Afrique unie, libre et en pleine possession de sa propre destinée “, a déclaré Robert Dussey.

Ali SAMBA

Partagez cet article

Laisser un commentaire

A découvrir