Votre Journal d'information -

24 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Célébrations de cultes en semaine : Les clarifications …

Dans une note ‘’d’éclaircissement’’ en date du 13 Septembre 2023 adressée par la Direction des Cultes aux présidents de fédérations religieuses, le Lieutenant-Colonel BELEI Bédiani clarifiait l’esprit de sa correspondance du 08 Septembre 2023, rappelant les plaintes et les souffrances des populations, face aux ” bruits insupportables que nos lieux de cultes produisent quotidiennement dans nos quartiers, villes et campagnes, sur toute l’étendue du territoire national “.

Pédagogue dans sa démarche, le Directeur des Cultes a attiré l’attention des présidents des fédérations religieuses sur les ” cas graves de maladies chroniques, et même de décès, occasionnés par les troubles de voisinage, conséquences de célébrations de cultes tapageuses “. Une situation qui interpelle, à plus d’un titre, sa direction.

” Ces nuisances sonores sont devenues un véritable problème de santé publique. Nous ne pouvons continuer de tolérer ces pratiques et ces agissements qui mettent à rude épreuve le vivre ensemble et menacent la liberté religieuse, qui est un acquis dans notre pays “, écrivit le Lieutenant-Colonel BELEI Bédiani, dans sa note en date du 08 Septembre 2023.

Cette sortie, pourtant claire et responsable, de la direction des cultes, fut malheureusement sujette à des interprétations malencontreuses et à dessein, par certaines voix sur les réseaux sociaux et sur certains médias, semant la confusion totale dans les esprits et tentant à saborder les efforts de la direction des cultes dans la réglementation des cultes dans notre pays. (Voir en encadré les points rappelés par la direction des cultes)

Ainsi donc, et pour recadrer les choses et lever toute équivoque, le Directeur des Cultes a jugé bon à travers une note en date du 13 Septembre 2023 d’apporter des clarifications importantes aux présidents des fédérations religieuses.

Selon le Lieutenant-Colonel BELEI Bédiani, les jours officiels de culte sont les dimanches pour les confessions d’obédience chrétienne et les vendredis pour les confessions d’obédience musulmane. A ces jours, il faut ajouter les samedis pour les églises adventistes du 7ème jour et assimilés.

Précisons que la note du 08 Septembre, en son point 3, a été libellé comme suit ” il est formellement interdit les célébrations en semaine, c’est-à-dire de lundi à samedi, qui produiraient un quelconque bruit “.  Ce qui ne signifierait nullement une interdiction des célébrations en semaine. Il sied seulement de comprendre que ce point 3 signifie tout simplement, qu’en dehors des jours officiels, les célébrations en semaine ne doivent pas occasionner des bruits !!!

Conscient que ” la liberté de culte s’arrête là où commence la liberté à la tranquillité publique de tous “, le Lieutenant-Colonel BELEI n’a pas manqué d’inviter les présidents des fédérations religieuses ” à prendre leurs responsabilités et à instruire leurs membres, afin que chacun se conforme aux règles minimales du vivre ensemble dans la cité “.

Crédo TETTEH

Partagez cet article

A découvrir