Votre Journal d'information -

29 février 2024

Togo : Plusieurs réactions suite aux différents gestes de magnanimité de Faure Gnassingbé

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a eu à poser différents actes à la fin de l’année 2023. Entre autres gestes, l’affection à l’endroit des femmes du marché d’Agoè-assiéyé qui ont été éprouvées, suite à l’incendie  de leur marché, et qui a causé des dégâts énormes, ( dès qu’il a appris la nouvelle, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a reçu en audience une délégation des femmes du  marché pour les rassurer des dispositions rapides prises pour la construction d’un marché), suivie d’une  aide financière, de leur relogement provisoire sur un site, en attendant la construction d’un nouveau marché.

Mis à part ce geste, Faure Gnassingbé a fait des dons de vivres et non vivres à plusieurs familles sur toutes l’étendue du territoire national, dons aux familles qui ont perdu leurs proches lors de l’accident survenu sur la route de Kpalimé, financé l’organisation des concerts sur toutes l’étendue du territoire, afin de permettre aux jeunes de vivres de bons moments en cette période de fêtes de fin d’année.

A Lomé par exemple, le ministère en charge du Développement à la base, à travers l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) a procédé les 30 et 31 décembre, respectivement dans les communes des préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé dans le grand Lomé, à une opération de distribution de vivres aux personnes vulnérables, sur instruction du chef de l’Etat. Au total 4500 personnes vulnérables, en majorité des femmes sont rentrées en possession chacune d’un kit de vivres, composé d’un sac de riz de 5 kg, d’un litre d’huile, d’un quart de boite de tomates.

A Dapaong, vingt-trois enfants, jeunes et femmes de l’Association de soutien et d’appui aux personnes brûlées (ASAB) ont bénéficié, le vendredi 29 décembre à Dapaong, de vivres et non vivres offerts par le chef de l’Etat pour mieux célébrer les fêtes de fin d’année. Le don, remis aux bénéficiaires par les représentants de la Caisse nationale de sécurité sociale du Togo (CNSS), est composé de sacs de riz, de pâtes alimentaires, de cartons de tomate, de sacs de couscous, de bidons d’huile, de sac de lait et de cartons de sardine. Les non-vivres sont constitués de ballots de couches bébé, de tapettes, de sacs de détergent et de différents types de savons.

Ces différents gestes de solidarité sont, une fois encore, la preuve que celui qui dirige le Togo a à cœur les problèmes de ses concitoyens et tient à leur mieux-être. ” Nous n’avons pas de mots pour témoigner notre reconnaissance au président Faure pour ces gestes qui ont permis aux nombreuses familles de vivres de bons moments de fêtes “, a laissé entendre un bénéficiaire de la préfecture d’Agou.  ” Ce qu’a fait le chef de l’Etat, relève de la marque des grands hommes, des dirigeants qui pensent nuit et jour à son peuple, à comment faire pour que son peuple ait de l’eau, de la nourriture, des routes, bref, tout ce qu’il faut pour son peuple pour qu’il vive mieux. Qu’il en soit remercié et que l’éternel Dieu lui rende au centuple tous ces bienfaits “, a fait savoir un député togolais de la région des plateaux.

En effet, le chef de l’Etat n’est pas à son premier geste. Chaque fois que l’occasion le permet, il en fait et même parfois sans bruit. A plusieurs reprises les congrégations religieuses de différentes ont témoigné de ces gestes de magnanimité dont à toujours fait preuve le chef de l’Etat à leur endroit.

Avec les nombreux témoignages et paroles de reconnaissance de la population, l’on sent une communion parfaite entre le dirigeant qu’il est (parlant bien sûr du chef de l’Etat) et les populations. ” Certes, Faure Gnassingbé a choisi de ne pas faire un discours, mais ces différents gestes sont un message qui prouve que sous sa houlette, le pays pourrait encore aller plus de l’avant “, a reconnu un enseignant dans Assoli.

Koudjoukabalou

Partagez cet article

A découvrir