Votre Journal d'information -

24 juillet 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Programme Présidentiel d’Excellence : la troisième promotion en fin de formation

Ils sont vingt-deux (22) jeunes diplômés de la troisième promotion du Programme présidentiel d’excellence (PPE) à rejoindre la cohorte de leurs prédécesseurs pour une intégration dans l’administration togolaise après dix-huit mois de formation pratique.

Initiative du chef de l’Etat Faure Gnassingbé et lancée en 2019, le Programme présidentiel d’excellence (PPE) est considéré comme une meilleure réponse aux attentes de l’économie nationale et du développement durable et concerté du Togo. Il repose sur quatre piliers à savoir les compétences professionnelles, le leadership, l’ouverture sur le monde et la Feuille de route gouvernementale Togo 2025. Il permet de renforcer le capital humain, de moderniser l’administration publique et de faire de la jeunesse togolaise un partenaire privilégié du développement du pays. « Il est conçu pour être complémentaire aux études académiques et préparer les étudiants et les jeunes professionnels à rejoindre l’administration publique », affirme-t-on à la Présidence de la République.

C’est d’ailleurs ce qu’a rappelé la ministre, Secrétaire générale de la Présidence Sandra Johnson lors de la cérémonie d’accueil des nouveaux impétrants. Selon elle, ces jeunes togolais, disposent désormais, en plus de leurs expériences professionnelles initiales, de nouvelles compétences avérées en leadership, communication, gestion de projet, résolution de problèmes, pensée analytique et en esprit critique pour apporter leur plus-value à la mise en œuvre effective des projets structurants de la Feuille de route gouvernementale Togo 2025. « Tout bénéficiaire du Programme présidentiel d’excellence doit être entreprenant. Je vous invite à nourrir l’administration par votre dynamisme et votre vivacité. Le chef de l’Etat veut une administration publique dynamique où les Togolais travaillent avec un esprit d’entreprise. Gardez à l’esprit, le service à la nation et n’hésitez surtout pas à partager votre expertise acquise tout au long de vos parcours avec vos collègues, vos nouveaux alliés sur la route du développement national » a indiqué Sandra Johnson.

Les bénéficiaires du PPE ont conscience de la chance qui leur a été offerte par le Président de la République. « Je remercie le chef de l’Etat pour cette noble initiative qui met la jeunesse togolaise au centre du développement économique et social de notre pays. Je suis honorée et j’ai hâte de travailler dans mon ministère d’attache. Il est question d’apporter de l’innovation, une touche neuve aux questions de résolution des problèmes, de transformation structurelle et productivité dans les secteurs à fort potentiel, bien évidemment apprendre des aînés qui sont sur le terrain » a déclaré une nouvelle recrue. Tous les autres ont aussi remercié Faure Gnassingbé pour son attachement à la promotion et à l’épanouissement d’une jeunesse responsable et entreprenante et pris l’engagement de faire preuve de professionnalisme, de patriotisme et de servir avec ferveur leur pays.

Il est à rappeler qu’en lien avec la feuille de route gouvernementale, le PPE offre chaque année à partir de 2021, aux étudiants et jeunes professionnels togolais deux types de formations intensives que sont le Programme « Jeunes Diplômés » et le Programme master. Le premier est dédié à 20 étudiants titulaires d’un master 2 dans une université togolaise et le second à 20 étudiants en master 1 ou 2 des universités de Lomé, Kara et UCAOUUT. Les étudiants sélectionnés suivent un programme intensif de formations en parallèle de leur master. Le Programme présidentiel d’excellence est à sa quatrième promotion. Depuis son lancement, 140 jeunes togolais ont été enrôlés dont 80 déjà intégré l’administration publique et 60 en formation. Le recrutement de ces étudiants et jeunes professionnels est basé sur des critères d’excellence, de mérite et des indicateurs tels que les compétences analytiques et logiques, la structuration de la pensée, la clarté dans la communication, le potentiel de leadership et la connaissance basique de l’anglais.

A l’occasion de cette même cérémonie, Sandra Johnson a aussi félicité les partenaires techniques et financiers du programme notamment le cabinet SHARE qui assure la formation des jeunes togolais dans le cadre du PPE.

A noter que le gouvernement met également en œuvre d’autres programmes similaires notamment le Programme d’excellence des femmes africaines (PEFA). Ce mécanisme lancé en mars 2021 vise à former des jeunes femmes togolaises talentueuses à l’entrepreneuriat et à des emplois d’impact dans les institutions du secteur public ou privé. Le PEFA repose essentiellement sur des piliers fondamentaux à savoir les méthodes du monde du travail, le leadership et l’entrepreneuriat. Le programme a déjà accueilli 120 jeunes femmes dont 60 en cours d’insertion socio-professionnelle et 60 en cours de formation.

Partagez cet article

A découvrir