Votre Journal d'information -

25 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

POLITIQUE-CONSTITUTION-ODDH : NDH-Togo n’est pas partie ni signataire de la fameuse déclaration dite citoyenne des ODDH

Dans une déclaration dite citoyenne en date du 4 Avril 2024 intitulée  « Inquiétudes d’acteurs des droits humains et leaders d’opinion sur l’initiative de changement constitutionnel au Togo » appelant le chef de l’Etat Faure Gnassingbé à surseoir au processus de changement  de régime voté le 25 mars dernier par l’Assemblée nationale et qui fait le tour des réseaux sociaux, il est dressé une longue liste de signataires parmi laquelle l’Association Nouveaux Droits de l’Homme (NHD-Togo) dirigée par Me Bertin K. AMEGAH-ATSYON.  Cette Association des droits de l’homme affirme n’être pas partie ni signataire de cette fameuse déclaration dite citoyenne des ODDH.

A travers une mise au point parvenue à notre rédaction ce jour, l’Association NDH-Togo  constate avec amertume que son nom et celui de son président figurent en première position des signataires. Ce qui n’est pas du tout vrai et procède d’une machination, selon nos informations.

« L’Association Nouveaux Droits de l’Homme (NDH-Togo) est indignée par cette méthode de lutte politique et tient à faire les observations suivantes sur cette déclaration dont elle n’est pas partie ni signataire » précise la mise au point de NDH-Togo en date du 5 avril  2024 et signée de son Président Me Bertin K. AMEGAH-ATSYON.

Pour le Président de NDH-Togo, son association « en sa qualité d’organisation de défense des droits de l’homme n’a jamais appartenu à des regroupements politiques » ajoute-t-il .

L’Association NDH-Togo a donc condamné avec la dernière rigueur « cet acte attentatoire à sa crédibilité et à des fins de manipulations politiques ».

NDH-Togo dans sa mise au point exige le retrait immédiat et sans délais du nom de son président parmi les auteurs de cette déclaration dite citoyenne.

Tout en se réservant  le droit de donner toutes suites judiciaires  qu’il appartiendra à cette affaire,  NDH-Togo précise que depuis sa création en 2009, elle a toujours observé les principes sacro saints de neutralité, d’objectivité et d’impartialité vis-à-vis des Partis politiques car le respect des droits de l’homme et de la dignité humaine sont son cheval de bataille.

Crédo TETTEH

Partagez cet article

A découvrir