Votre Journal d'information -

25 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

MEDIA : QUELQUES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE EXIGENT LA LIBERATION DU JOURNALISTE APOLLINAIRE MEWENEMESSE

Depuis le 28 mars 2024 , notre confrère Apollinaire MEWENEMESSE du journal « LA DEPECHE » est en prison.  Convoqué le 26 mars 2024  par la Brigade de recherches et d’investigations (BRI), Apollinaire MEWENEMESSE y passera quelques jours avant d’être présenté à la justice.

Le doyen des juges d’instruction du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Lomé, sur réquisition du procureur de la République près ledit Tribunal, a décerné contre lui un mandat de dépôt sous sept (07) chefs d’inculpation, notamment de provocation et apologie des crimes et délits ; diffusion de nouvelles fausses aux fins d’inciter la population ou l’armée à se soulever contre l’autorité de l’État et de sédition ; atteinte à l’honneur, à la dignité et à la considération du président de la République ; atteinte à l’honneur, à la dignité et à la considération des cours et tribunaux ; faux et usage de faux.

«  Ces inculpations qui fondent le mandat de dépôt sont essentiellement basées sur le code pénal alors que les faits reprochés au Directeur de publication de « La Dépêche » ont été posés dans le cadre de l’exercice par ce dernier de sa profession de journaliste » estiment les Organisations de la Société Civile (OSC) dans leur déclaration de presse en date du 1er avril dernier.

Elles « condamnent véhément le musellement, les persécutions et les nombreux harcèlements administratifs, policiers et judiciaires dont sont constamment l’objet la presse privée togolaise et ses journalistes » lit-on dans ladite déclaration.

« Les organisations de la société civile exigent la libération immédiate du Directeur de publication de « La Dépêche », M. Apollinaire Mewenemesse qui, du haut de ses soixante-onze (71) ans, reste d’une fragilité remarquable » poursuivent les OSC.

Les OSC signataires de la déclaration de presse sont ALCADES – ASVITTO – GAGL – GCD – GLOB – FDP– LCT – LTDH – MCM – MJS – SEET.

En rappel, dans sa parution N°1185 du 28 Février 2024, le journal « La Dépêche » a rendu public un article intitulé « L’assassinat crapuleux du Colonel Madjoulba, Et si le Général Kadangha Abalo était le Capitaine Dreyfus du Togo ? ».

Précisons également que, le 4 mars 2024, le journal « LA DEPECHE » a été suspendu de parution pour trois (03) mois par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) en raison de  ce même article.

Crédo TETTEH

 

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article

A découvrir