Votre Journal d'information -

25 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

LEGISLATIVES/REGIONALES 2024- CAMPAGNE-FINANCEMENTS: De l’oxygène pour les partis politiques et indépendants

C’est par un communique en date de ce jour 15 avril, que le  ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires a annoncé le financement des activités des partis politiques et des campagnes électorales.

Le montant global du financement public pour la campagne électorale pour le compte des élections législatives et régionales du 29 avril 2024 à 650 000 000 FCFA.

« Conformément à la loi n°2013-013 du 07 juin 2013 portant financement public des partis politiques et des campagnes électorales, « l’Etat alloue une aide pour le financement des activités des partis politiques et des campagnes électorales. Les montants de l’aide publique pour le financement des activités des partis politiques et des campagnes électorales sont fixés par la loi de finances. Sauf dispositions contraires de la présente loi, les conditions et les modalités de répartition de la contribution de l’Etat sont fixées par décret en conseil des ministres » lit-on dans le communiqué rendu public.

Par décret, le Président de la République Faure Essozimna GNASSINGBE, a fixé, le montant global du financement public pour la campagne électorale pour le compte des élections législatives et régionales du 29 avril 2024 a Six cent cinquante millions (650 000 000) de francs CFA répartis comme suit :
– financement pour la campagne des élections législatives : trois cent vingt-cinq millions (325 000 000) de francs CFA pour chacune des deux élections, législatives et régionales.
– financement pour la campagne des élections régionales : trois cent vingt-cinq millions (325 000 000) de francs CFA pour chacune des deux élections, législatives et régionales.

Pour ce qui est des modalités de l’allocation de ladite contribution se présentent pour chacune des deux élections, comme suit :
– 65% du montant de la contribution de l’Etat sont répartis à égalité entre toutes les listes
de candidats ;
– 35% du montant de la contribution de l’Etat sont répartis proportionnellement aux
suffrages obtenus, entre les listes ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés.

Dans son communiqué, le Colonel Hodabalo AWATE,  le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires et  son collègue Sani Yaya  de l’économie et des finances ont rassuré  les partis politiques et regroupements de partis ainsi que les candidats indépendants que toutes les dispositions sont prises, pour la mise à leur disposition des montants correspondant.

Crédo TETTEH

Partagez cet article

Laisser un commentaire

A découvrir