Votre Journal d'information -

26 février 2024

ESEF 2023/ROGEAP : La Communauté des Champions a tenu ses promesses

Dans le cadre de la 8ème édition du Forum de la CEDEAO sur les Énergies Renouvelables (ESEF 2023) , le Projet Régional d’Accès à l’Electricité Hors Réseau (ROGEAP) a donné corps et vie à la Communauté des Champions. C’était hier vendredi 13 Octobre à Praia.

Une dynamique offrant un réel cadre d’échanges aux acteurs du secteur de l’électricité hors réseau. Un véritable vivier devant débouché sur d’éventuels partenariats et de levées de financements.

Pour ce faire, et sous le leadership de Sylla ELHADJI, Conseiller Principal- Coordonnateur du Projet ROGEAP, les acteurs épousant les objectifs clés du ROGEAP ont échangé au cours de trois panels sur des thématiques assez riches.  Ils ont pu débattre de la politique de la réglementation de l’accès à l’électricité, du rôle du secteur privé et l’accès universel et surtout de l’accès au financement : défis et solutions pour un financement de l’industrie hors réseau.

Conscients donc de l’importance stratégique de l’énergie dans la réalisation du développement durable et la réduction de la pauvreté dans l’espace CEDEAO et la région du Sahel, le ROGEAP a su réunir les Champions des secteurs bancaires et de l’électricité hors réseau, pour réfléchir sur les atouts et opportunités devant aboutir à une amélioration de l’accès à l’électricité en identifiant entre autres les barrières politiques affectant la croissance du marché des produits solaires PV autonome, et surtout en fournissant un accès au financement aux entreprises dans le solaire et aux bénéficiaires dans ce nouveau secteur d’activité, tout en réduisant également le risque lié à la promotion de nouvelles technologies et de nouveaux modèles commerciaux.

Les panélistes ont à cette occasion et chacun dans son domaine, donné le meilleur d’eux en s’ouvrant à leurs interlocuteurs dans une franchise hors pair, relatant les difficultés sur le terrain et principalement les celles d’accès au financement, aux accompagnements conséquents des banques.

Précisons que sur 406 millions de personnes en Afrique de l’Ouest et dans la région du Sahel, il est relevé que 208 millions d’habitants n’ont pas accès à l’électricité, dont environ 70% vivent dans des zones rurales.

Quid de la Communauté des Champions…

La Communauté des champions, soutenue par la Banque Mondiale/ESMAP, la Fondation Shell, USAID/Power Africa, AECF, SE4All et GOGLA, a été créée pour servir de plateforme d’échange permanent, principalement entre les gouvernements, le secteur privé et les partenaires au développement, afin de collaborer à la création d’un environnement politique favorable grâce aux meilleures pratiques et partage d’expériences pour contribuer à l’accès universel à l’énergie en Afrique sub-saharienne.

La Communauté des champions comprend actuellement 21 pays membres et trois organisations régionales. Les 21 pays membres sont les suivants : Burundi, Éthiopie, Kenya, Madagascar, Malawi, Niger, Nigeria, Rwanda, Sénégal, Togo, Ouganda, Zambie, RDC, Somalie, Mali, Ghana, Sierra Leone, Burkina Faso, Liberia, Mozambique et Zimbabwe. Les trois organisations régionales sont les suivantes Le Centre d’excellence pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique en Afrique de l’Est (EACREEE) ; le Centre pour les Energies Renouvelables et l’Efficacité Energétique de la CEDEAO (CEREC / ECREEE) et le SADC – Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SACREEE).

La Communauté des champions se concentre actuellement sur l’Afrique subsaharienne. Toutefois, des intervenants, des observateurs et des parties prenantes d’autres régions peuvent être invités à participer à des activités pertinentes…

Dans le cadre de ses activités, la Communauté des champions organise plusieurs réunions en personne ou virtuelles pour ses membres afin de partager l’état d’avancement des technologies dans le secteur de l’énergie solaire hors réseau et d’attirer l’attention des gouvernements sur les programmes de financement.

Des défis du ROGEAP

Pour relever les défis, le Projet Régional d’Accès à l’Electricité Hors Réseau (ROGEAP) entend aider les fournisseurs privés de services énergétiques à fournir de l’électricité à partir de systèmes solaires photovoltaïques autonomes, par le biais de contrats de fournitures à long terme à des institutions publiques telles que des écoles, des centres de santé, etc.

ROGEAP œuvre aussi à la promotion des normes d’assurance qualité dans les 19 pays du projet pour les aider justement à développer un cadre d’assurance qualité (AQ) des systèmes d’électricité solaire hors réseau pour les applications institutionnelles telles que les cliniques de santé, les écoles et autres bureaux de l’administration publique afin de garantir la performance à long terme de ces systèmes.

Le Projet ROGEAP, financé par la Banque mondiale, le Fonds pour les technologies propres (CTF) et de la Direction générale de la coopération internationale (DGIS) du gouvernement des Pays-Bas pour une montant global de 333,8 dollars US,  s’inscrit dans le cadre du programme de la CEDEAO sur l’accès aux services d’électricité durables (EPASES), contribuant directement aux objectifs de la politique régionale de la CEDEAO en matière d’énergies renouvelables (EREP), avec pour objectif de fournir un accès universel à l’électricité dans la région d’ici 2030.

Le projet ROGEAP comporte deux principales composantes : le développement d’un marché régional pour les systèmes solaires PV hors réseau et l’accès aux financements pour les entreprises de systèmes solaires autonomes.

Depuis Praia, Crédo TETTEH

 

 

 

 

Partagez cet article

A découvrir