Votre Journal d'information -

26 février 2024

DIALOGUE DE PARTENARIAT TOGO-UE

La 2ème session du dialogue de partenariat entre le Togo et l’Union Européenne (UE) s’est tenue, ce 9 octobre 2023 au ministère des affaires étrangères, conformément à l’article 3 de l’accord de partenariat entre l’organisation des Etats d’Afrique, des caraïbes et du pacifique et l’Union Européenne (OEACP-UE) paraphé, le 16 avril 2021. Les travaux de cette 2ème session ont été coprésidés par Robert DUSSEY, ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, et Joaquin TASSO VILALLONGA, ambassadeur de l’Union Européenne au Togo.

Selon le communiqué final ayant sanctionné la rencontre, au cours de cette session, les discussions ont porté, sur des sujets d’ordre national et international d’intérêt commun, notamment la situation régionale et les efforts de paix du Togo, la lutte contre le terrorisme et la prévention du radicalisme violent, les défis du Programme d’Urgence pour la Région des Savanes, la préparation des prochaines élections législatives et régionales au Togo, les droits de l’homme et la bonne gouvernance, notamment le suivi de l’Examen Périodique Universel.

Abordant les crises politiques dans les pays de la sous-région, les deux parties ont réitéré leur soutien aux efforts de paix de la CEDEAO, ainsi que la nécessité d’un retour à l’ordre constitutionnel et au pouvoir civil dans les plus brefs délais. « La partie européenne a salué les efforts du Togo dans la promotion de la paix et de la sécurité dans la sous-région ouest-africaine par l’usage de moyens pacifiques de résolution des conflits, tels que les bons offices et la médiation », lit-on dans le communiqué.

Concernant la situation dans la région des Savanes, les deux parties ont exprimé leurs préoccupations par rapport à la persistance des attaques terroristes dans cette région, et ont renouvelé leurs engagements à renforcer davantage leur coopération, afin de lutter efficacement contre ce fléau, en suivant une approche intégrée et favorisant la coopération régionale. Il est indiqué que la partie européenne a renouvelé sa solidarité avec les victimes, et son engagement à accompagner le Togo dans sa lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, à travers des appuis multiformes.

Evoquant les défis du Programme d’Urgence pour la Région des Savanes (PURS), la partie européenne a exprimé et réitéré son soutien aux projets et programmes du gouvernement togolais dans le processus, et renouvelé sa disponibilité à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables et leur accès aux services sociaux de base. Pour sa part, le Togo a exprimé sa reconnaissance aux efforts consentis par ses partenaires européens dans la mise en œuvre du PURS, et rassuré de sa détermination pour la réussite dudit programme. Sur le sujet relatif à la préparation des prochaines élections législatives et régionales au Togo, la partie européenne a pris note des efforts du gouvernement togolais dans la poursuite d’un processus électoral inclusif, transparent et pacifique.

Le communiqué relève que, pour sa part, le Togo a saisi cette occasion pour exprimer sa gratitude aux partenaires européens et renouveler sa disponibilité à œuvrer avec ceux-ci, en vue d’un aboutissement réussi des élections à venir. Concernant les droits de l’homme et la bonne gouvernance, les deux parties se sont félicitées des progrès enregistrés dans la mise en œuvre des recommandations faites lors de l’Examen périodique universel du Togo en 2022. La partie européenne a saisi l’opportunité pour encourager le gouvernement à poursuivre ses efforts de consolidation de l’Etat de droit et de promotion des droits de l’homme et de la bonne gouvernance dans tous les domaines.

Koudjoukabalo

 

Partagez cet article

A découvrir