Votre Journal d'information -

24 juillet 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Développement local : Le chef de l’Etat répond aux besoins socioéconomiques des populations des Lacs et du Bas-Mono

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé poursuit sa politique de développement local, en dotant les communautés à la base d’infrastructures socioéconomiques adéquates.

Dans cette perspective, une délégation gouvernementale était, ce 11 novembre 2023, respectivement à Afagnan-Gbléta (préfecture du Bas-Mono), pour une remise officielle des ouvrages du marché moderne, et à Glidji (préfecture des Lacs), pour une visite des infrastructures du nouveau marché moderne de la localité.

Les ouvrages du marché moderne d’Afagnan ont été remis par le ministre Hodabalo Awate, en charge de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, en présence de Madame Sandra Ablamba Johnson, ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République, et de Madame Myriam Doussou d’Almeida, ministre du Développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.

Les projets de construction de ces infrastructures marchandes ont été réalisés, dans le cadre du Programme de soutien aux microprojets d’infrastructures communautaires (PSMICO) avec le soutien financier du Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV) et du Fonds d’appui aux collectivités territoriales (FACT), à plus de 360 millions de FCFA.

La construction du marché moderne d’Afagnan et la réhabilitation et la construction du marché moderne de Glidji, permettront ainsi de faciliter le flux commercial, accroître la capacité des personnes venant de loin pour l’achat des produits locaux et améliorer le niveau économique des populations. Aussi, contribueront-elles à la consolidation des acquis en matière de décentralisation.

Pour le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, ” la construction de ces marchés modernes répond à l’engagement du chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé à renforcer les capacités des acteurs communautaires, à promouvoir les filets sociaux de base et à soutenir les revenus, l’emploi des femmes et des jeunes.  Ces infrastructures viennent renforcer les efforts et acquis en matière de décentralisation “.

Le Colonel Hodabalo Awate a rappelé, à cette occasion, les différentes initiatives du chef de l’Etat en matière de décentralisation et des actions menées en faveur des populations de la région, notamment dans les domaines des infrastructures socio-économiques et éducatives, d’accès à l’électricité et aux soins de qualité, ainsi que les programmes d’appui aux femmes et de renforcement de la résilience des populations, face aux inondations et à l’érosion côtière.

Que ce soit à Afagnan ou à Glidji, les bénéficiaires ont exprimé de vive voix leur satisfaction et remercié le Président de la République, pour son écoute attentive aux sollicitations des populations à la base et sa vision de développement local, avec des infrastructures socioéconomiques de qualité.

” Celui qui construit un marché à une communauté, lui offre le cadre privilégié pour résoudre les problèmes liés à l’écoulement des produits agricoles et commerciaux. C’est d’ailleurs la solution aux problèmes de développement dans nos communautés. Nous ne pouvons qu’exprimer nos déférentes gratitudes au Président de la République pour la construction de ce marché moderne ” a précisé le préfet du Bas-Mono.

Ces acteurs ont par ailleurs réaffirmé leur adhésion à la politique de consolidation de la paix et de renforcement de l’inclusion et de l’harmonie sociales du chef de l’Etat, telle que déclinée dans l’Axe1 de la Feuille de route gouvernementale Togo 2025.

Les représentants des collectivités territoriales ont promis, à cet effet, d’entretenir ces ouvrages qui font la fierté des populations de la région et celles des localités environnantes du Bénin.

Le marché moderne d’Afagnan est érigé sur une superficie de 2,5 hectares, avec un coût total de plus de 233 millions de francs CFA. Le complexe est constitué de huit hangars, dont six de type cantonal et deux de type communal, cinq blocs de boutiques, deux magasins de stockage et un bloc administratif et d’un bloc de latrine moderne, d’un abri de volaille et de bétail, d’un forage photovoltaïque et d’un dépotoir intermédiaire.

Le marché moderne de Glidji, construit sur une superficie de 4 hectares, a bénéficié des travaux de réhabilitation de huit hangars de type cantonal, du podium ainsi que la construction d’un bloc de cinq boutiques, plus des latrines, deux hangars de type cantonal, de deux magasins de stockage, d’un bloc de latrines moderne à six cabines. Le coût total des travaux est estimé à plus de 127 millions de FCFA.

Tous ces travaux ont été réalisés par l’Agence nationale d’appui au développement à la base, (ANADEB), chargée de la mise en œuvre de la politique nationale du développement à la base définie par le gouvernement, dans une approche inclusive et participative.

Sur les deux sites, conformément à la politique de reboisement du chef de l’Etat, la délégation gouvernementale, les représentants des collectivités territoriales et les autorités traditionnelles ont procédé à la mise en terre de plants.

 

Partagez cet article

A découvrir