Votre Journal d'information -

26 février 2024

2024 EN ROSE : Bonne année aux Togolais !

L’année 2023 s’en est allée définitivement avec son lot de bonheur pour les uns et de malheurs pour les autres. La vie est ainsi faite. Des moments de joie, mais aussi des moments de peine.

Mais l’humain aime conjurer le sort pour que le malheur lui passe au-dessus de la tête. C’est alors le sens des vœux prononcés aux premières heures des nouvelles années. Pour le Président de la République Faure Gnassingbé, ce sera ceci : ” (…) Je forme pour chacun de vous des vœux de santé, de bonheur, de paix et de progrès. Poursuivons avec détermination la noble œuvre de la construction du Togo moderne, paisible, prospère et solidaire, auquel nous aspirons. Bonne et heureuse année 2024 à toutes et à tous “.

Eh oui ! Une bonne et heureuse année 2024 est possible pour les Togolais avec l’économie du pays qui est en pleine croissance, offrant de nombreuses opportunités d’investissement intéressantes. Le pays connait une stabilité politique et une amélioration significative de son climat des affaires ces dernières années, attirant ainsi l’attention des investisseurs étrangers. Il se positionne stratégiquement comme une porte d’entrée vers les régions de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale. Le pays bénéficie d’une situation géographique avantageuse, avec un accès aux marchés régionaux,  grâce à son port. Plusieurs secteurs clés offrent des opportunités d’investissement attractives au Togo.

Le secteur de l’agriculture est en plein essor avec des terres fertiles et un climat favorable, offrant un fort potentiel de développement agricole. Le gouvernement togolais a bien compris que l’avenir de l’agriculture repose sur de la valeur ajoutée et depuis janvier 2023, une nouvelle agence dénommée Agence de Transformation Agricole a vu le jour. Sa mission est d’accompagner les producteurs et les industriels vers une logique commerciale de transformation, bien plus lucrative et pourvoyeuse d’emplois. Dans le prolongement de la création de cette agence, le gouvernement a entrepris sur l’ensemble du territoire la construction des Centres de Transformation Agricoles (CTA). Ces centres seront des bras opérationnels de l’ATA et c’est en ces lieux que les produits agricoles seront transformés sur place.

Les investissements dans l’agro-industrie, l’élevage, la pêche et l’agro-business sont particulièrement prometteurs et continuent d’enregistrer de nouveaux investisseurs. Selon le 1er rapport sur les perspectives économiques du Togo, publié en octobre dernier par la Banque Mondiale, une croissance économique de 5,2% pour 2023-2024, propulsée par la consommation et l’investissement privé, est prédite. Ce dernier devant connaître une hausse de 10 points de pourcentage d’ici à 2030.

L’horizon 2025 semble encore plus prometteur, avec une croissance attendue à 5,8%, qui pourrait s’établir à environ 7% à long terme si des réformes appropriées sont adoptées. Ces chiffres témoignent de l’engagement du gouvernement togolais à favoriser les IDE Les investissements sont en progression ces dernières années, grâce à des réformes engagées par le gouvernement sous la houlette du président de la République. Depuis 2018, ils ont augmenté en moyenne de 4,5%, pour atteindre plus de 20% du PIB l’an dernier.

Il faut dire qu’au premier semestre de l’année 2023, quatre nouveaux projets d’investissements ont été approuvés pour une valeur de 19 milliards de Fcfa. Des projets dont la mise en œuvre a permis de stimuler les investissements directs étrangers (IDE) et à débloquer le potentiel du secteur privé local. Ces investissements sont principalement concentrés dans les secteurs du bois et de la construction, de l’agroalimentaire et du bitume en lien avec les domaines prioritaires de l’agenda économique du Pays.

Koudjoukabalou

 

 

Partagez cet article

A découvrir