Votre Journal d'information -

26 février 2024

TOP 100 DES FNI DU 21EME SIECLE : Sandra Ablamba JOHNSON, la définition du travail bien fait

Économiste du développement et experte en développement du secteur privé, Sandra Ablamba Johnson fait partie du Top 100 des Femmes Noires Inspirantes (FNI) du 21ème siècle. Une fierté, non seulement pour sa famille biologique, mais surtout pour toute une Nation.

Gouverneur du Togo auprès de la Banque Mondiale depuis février 2021, Sandra Ablamba Johnson a toujours su se faire distinguer par son amour pour le travail, avec un ancrage sur le travail bien fait.

Consciente depuis belle lurette et épousant l’idée de Voltaire que “Le travail éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice et le besoin” , la Ministre – Secrétaire Générale de la Présidence de la République Togolaise est un domaine de définition de la rigueur, de la passion, de l’amour du travail bien fait , de la discipline et de la transmission du savoir.

Humble de cœur et avide de connaissance, Sandra Ablamba Johnson se rabaisse toujours au niveau de son interlocuteur.

Discrète et réservée, elle est aussi le symbole de silence tel sur la colonne du Nord. Elle bavarde peu et préfère aller au concret, aller de l’avant dans toutes ses entreprises.

Pragmatique, Sandra Ablamba Johnson est reconnaissante à Faure Gnassingbé pour lui avoir accordé sa confiance et donner l’opportunité d’apprendre et de servir le prochain. ” La présence de ces femmes leaders togolaises atteste particulièrement de l’efficacité et de l’impact de la politique de promotion du genre au Togo, prônée par le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbe ” a-t-elle réagi sur son compte X.

Très engagée pour l’épanouissement de l’humain à travers le travail, Sandra Ablamba Johnson, dans une humilité et simplicité renchérit : ” Puissions-nous, au-delà des reconnaissances publiques, œuvrer significativement à l’éclosion des talents de nos jeunes sœurs et enfants, à l’échelle nationale et internationale “. Tout y est. Tout est dit. Tout est accompli. Et comme Theodore Roosevelt  l’affirme si bien : “La reconnaissance du travail bien fait est une récompense souvent bien plus appréciée qu’un salaire.”

Connue pour ses compétences et son dévouement dans l’exercice de ses fonctions, Sandra Ablamba Johnson a été la cheville ouvrière des travaux qui ont conduit à l’éligibilité du Togo en 2016 au programme Millenium Challenge Account des États-Unis d’Amérique, processus dont elle assurait, en tant que coordonnateur adjoint, la coordination technique avec les institutions américaines, telles que l’agence Millenium Challenge Corporation (MCC), Heritage Foundation, Corporate Council for Africa, Freedom House.

Passionnée de recherche, elle est co-auteur de plusieurs revues universitaires sur les questions de pauvreté, de financement du secteur agricole, d’économie et de finance inclusive.

Sandra Ablamba Johnson fut, le 17 février 2023 à Paris, Prix de la Médaille d’Or de la Ligue universelle du bien public, une Organisation non gouvernementale (ONG) rattachée à l’Organisation des Nations unies depuis 1949, et axée sur la promotion de l’action publique et de valeurs humanitaires.

La Ministre, Secrétaire générale de la Présidence de la République est aussi connue pour ses actions remarquables dans la mise en œuvre des politiques de promotion de la bonne gouvernance et de l’innovation. C’est donc à raison qu’elle a reçu, le 23 décembre 2022 à Abidjan, une double distinction honorifique : le Prix spécial pour le développement et la promotion de l’investissement privé au Togo et le Prix du leadership féminin au Togo.

Titulaire d’un Doctorat en Sciences Économiques, d’un Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées (DESS) en Sciences Économiques, d’un diplôme de programmation et politiques financières de l’institut du Fonds Monétaire International à Washington et d’un diplôme de l’Économie de l’emploi de l’académie du Bureau International du Travail à Turin, Sandra Ablamba Johnson a travaillé sur plusieurs sujets d’ordre économique, dont l’évaluation des politiques publiques, le partenariat Public-Privé, la promotion de l’investissement, le suivi stratégique des réformes pour l’amélioration du climat des affaires, allant de l’institutionnel à l’opérationnel, y compris l’accompagnement et l’appui-conseil aux opérateurs économiques.

Elle procède également aux analyses de l’environnement socio-économique et apporte des conseils stratégiques au Président de République sur lesdits sujets.

Membre de ” International Exchange Alumni ” du programme de Leadership du département d’État américain, la Ministre, Secrétaire générale de la Présidence de la République a bénéficié, dans le cadre dudit programme, d’une formation dans le domaine de la  ” Bonne Gouvernance et de la transparence “.

Crédo TETTEH

Partagez cet article

A découvrir