Votre Journal d'information -

24 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Second séminaire de management : L’OTR à 71,1% de l’objectif budgétaire 2023, la poursuite des réformes à l’ordre du jour

Le Comité de  direction de l’Office togolais des recettes (Otr), avec à sa tête le Commissaire général, Dr Philippe Kokou Tchodiè, est sur une bonne lancée. Le bilan à fin août 2023 relève que l’Office a mobilisé 648,8 milliards FCFA, représentant 71,1% de l’objectif budgétaire 2023. L’annonce a été faite à l’ouverture du second séminaire de management de l’Office, tenu hier lundi 11 septembre au siège de l’Organisation de la Charité pour un Développement Intégral (Ocdi) à Lomé.

« Poursuite de la modernisation des services de l’Office Togolais des Recettes », tel est le thème retenu pour le second séminaire de management de l’Office togolais des recettes (Otr) tenu hier 11 septembre, au siège de l’Ocdi, à Lomé.

Cette rencontre qui a réuni Commissaires, Directeurs, Chefs de divisions, Chefs de sections, et Chefs de bureaux de l’administration fiscale, a permis, non seulement, de dresser le bilan de la mi année de l’Office, mais aussi, d’évaluer les efforts en cours, dans l’optique de se projeter sur les stratégies et méthodes à mettre en œuvre pour le reste de l’année, en vue de l’atteinte les résultats fixés.

Plusieurs points ont donc été abordés au cours de ce second séminaire, notamment l’étude du rapport de performance de l’Office à fin juillet 2023, le suivi des programmes de vérification à fin juillet 2023, la réorganisation des services de la Direction de la législation fiscale et du contentieux, la dématérialisation du processus d’immatriculation fiscale des particuliers, les projets de réformes à la Direction du Cadastre, de la Conservation Foncière et de l’Enregistrement, le code des douanes national. La question des opérations de transbordements en mer et celle de la mise en place des équipes DevOps à la Direction de l’Informatique et des Technologies de l’Information, ont également été abordés lors des travaux de ce séminaire.

Notons que globalement, ce séminaire a tourné « autour de la mobilisation budgétaire en fin juillet 2023, des recettes portées principalement par la montée des recettes douanières et fiscales », indique un communiqué rendu public  cet effet. Ainsi, « pour un objectif de 595,9 milliards à fin août 2023, les recettes budgétaires collectées par l’Office se chiffrent à 648,8 milliards, soit un taux de réalisation de 108,9% et une hausse de 11,8% en glissement annuel ».

Cette performance qui représente un objectif annuel de l’Office chiffré à 71,10%, est attribuable, selon le Commissaire général, « à la consolidation des acquis de réformes menées en matière de renforcement de la lutte contre la fraude et la corruption, de modernisation des procédures, ainsi que la redynamisation des mécanismes de gouvernance ».

Au titre des perspectives, l’Office mise sur la poursuite « de la dématérialisation des procédures douanières afin de réduire le temps de passage en douane », de la « sensibilisation des contribuables et la réalisation des enquêtes foncières dans les communes d’Agoé- Nyivé 1 et 2, mettre en production le système de production des titres fonciers numériques, etc. ». « La réalisation d’une étude sur la fiscalisation du secteur informel, la poursuite des enquêtes foncières dans les communes de Golfe 2 et 4, l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de gestion des risques fiscaux, l’élaboration d’une nouvelle stratégie de promotion du civisme fiscal et de conformité volontaire en douane », sont également d’autres projets sur lesquels l’Office entend mettre le pied à l’étrier.

Bawéla

 

 

Partagez cet article

A découvrir