Votre Journal d'information -

25 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Législatives et Régionales 2024 : Kpalimé, Wawa et Amou conquis par l’Alliance Ensemble

Après Kévé et Assahoun dans l’Avé, la liste de l’Alliance Ensemble a mis le cap sur la préfecture du Kloto pour sa campagne électorale dans le cadre des élections législatives et régionales du 29 avril 2024 au Togo.

À Kpalimé, plus précisément à Avouzékomé, de nombreuses populations sont sorties pour accueillir l’équipe de coordination de l’Alliance Ensemble, avec à sa tête Me Mohamed Tchassona Traoré et Adrien Beleki Akouété.

Ces responsables ont profité de l’occasion pour discuter avec les populations de l’importance des deux élections à venir dans notre pays.

En prenant la parole, Me Mohamed Tchassona Traoré a dénoncé les inégalités sociales auxquelles est confrontée la préfecture de Kloto, dépouillée de ses terres cultivables. Il a appelé à une synergie d’action pour changer les choses.

« Quand on est ensemble, on est plus fort. Nous devons mettre de côté nos différends et travailler main dans la main si nous voulons que les choses changent. Il y a aujourd’hui un grand fossé social, économique et culturel au sein de la population. Les jeunes finissent leurs études mais ne trouvent pas de travail. Cela n’est pas acceptable », a-t-il insisté.

Les Leaders de l’Alliance sur le terrain

Il a clairement expliqué le projet de société du parti qui porte sur la bonne gouvernance, le partage équitable des richesses et la lutte contre le chômage à travers la création de centres de formations professionnelles et techniques dans les préfectures du pays.

Me Mohamed Tchassona Traoré avait à ses côtés Adrien Beleki Akouété. Celui-ci n’a pas manqué de rappeler aux populations massivement mobilisées les enjeux des élections législatives et régionales pour l’Alliance Ensemble. Il a expliqué à l’assistance comment voter utilement, tout en invitant les populations de la préfecture du Kloto à porter leur choix sur la liste de l’Alliance Ensemble le 29 avril prochain. Après Kloto, le cap est mis sur Badou pour la suite de sa campagne électorale.

Les préfectures de Wawa et d’Amou mobilisées derrière la liste “Alliance Ensemble”

Sanctionner le pouvoir par les urnes le 29 avril prochain. C’est l’appel lancé ce dimanche 21 avril par la liste Alliance Ensemble lors de son passage dans les préfectures de Wawa et d’Amou.

En campagne électorale pour les élections législatives et régionales dans ces localités, l’équipe de coordination du regroupement de partis politiques, venue de Lomé pour soutenir les candidats, a présenté aux populations ses ambitions pour le Togo ainsi que les raisons fondamentales pour lesquelles il est primordial de voter pour l’opposition, notamment pour la liste de l’Alliance Ensemble lors de ces prochaines élections.

« Notre alliance, c’est ensemble, pour l’ensemble. Nous sommes unis pour travailler au bénéfice de tous les Togolais », a expliqué Me Mouhamed TCHASSONA-TRAORÉ, Coordonnateur national de « l’Alliance Ensemble », devant les militants et sympathisants à Hihéatro. Il a poursuivi en expliquant aux populations les derniers développements de l’actualité politique au Togo marquée par le changement de la constitution. La délégation a appelé la population à censurer cette modification par les urnes le 29 avril prochain.

Me Tchassona Traoré est allé à la rencontre des populations dans le cadre de la campagne

“Si nous remportons la majorité des sièges, nous pouvons retourner la situation contre UNIR et désigner le Président du conseil. Ou bien nous pouvons opérer le retour à la constitution de 92”, a précisé Me Mohamed Tchassona Traoré.

L’Alliance Ensemble a insisté sur les implications de cette modification qui profite au parti au pouvoir. Même une forte pluie qui s’est abattue sur la préfecture n’a pas empêché les responsables de poursuivre leur campagne et d’échanger avec les populations. Ils ont souligné l’importance de ce double scrutin pour les populations togolaises, appelant leurs militants, ainsi que ceux de tous les autres partis de l’opposition, à rester vigilants le jour du vote afin de déjouer les fraudes électorales.

“Nous devons nous-mêmes être les gardiens de nos voix après le vote pour protéger notre démocratie, car c’est lors du dépouillement que certaines irrégularités peuvent survenir”, a déclaré Adrien Beleki Akouété, président de la CPP (Convergence patriotique panafricaine), parti membre de l’Alliance Ensemble.

Pour la liste Alliance Ensemble, l’avenir du Togo dépendra des choix faits le 29 avril prochain. « Pensons à l’avenir, votons massivement pour l’Alliance Ensemble et surveillons attentivement le déroulement du dépouillement », a ajouté M. Adrien Beleki Akouété.

Plus tôt dans la matinée, la délégation conduite par Me Mouhamed TCHASSONA-TRAORÉ et Adrien Beleki Akouété était à Badou Dzindzin, une ville frontalière avec le Ghana, où elle a été chaleureusement accueillie par les populations. La délégation s’est ensuite rendue à Ounabè, toujours dans la préfecture de Wawa, pour des séances de sensibilisation porte-à-porte.

Les responsables de la liste Alliance Ensemble poursuivront leur périple demain, lundi, dans les localités d’Anié avant de descendre dans la région Centrale.

Le Service  Communication de l’Alliance

Partagez cet article

Laisser un commentaire

A découvrir