Date du jour : 

6 décembre 2022

Togo/Quand les populations se font elles-mêmes justice : Un voleur de moto brûlé vif au quartier Sito de l’Aéroport à Lomé

La victime gisant dans les cendres devant des curieux stupéfaits.
La victime gisant dans les cendres devant des curieux stupéfaits.

Malgré les efforts déployés par les forces de sécurité, le vol des motos est devenu un véritable fléau au Togo à tel point que les populations ont décidé de se faire elles-mêmes justice. Un voleur de moto vient d’en faire l’amère expérience.

 En effet, un voleur de moto a trouvé la mort dans la nuit du mardi 28 janvier 2014 à mercredi 29 janvier à Lomé en face de la « Cantine de l’Aéroport » non loin de l’Aéroport international Gnassingbé Eyadema.

Selon les témoignages recueillis sur le lieu du drame, le présumé malfrat a été assommé avant d’être brûlé vif par les habitants du quartier.

«Ils seraient deux voleurs à avoir subtilisé une moto la nuit dernière. Après avoir échappé à ceux qui les pourchassaient, ils se sont rendus dans une cafétéria où ils ont commandé des plats de spaghetti. Mais reconnus par des gens, ils ont repris la fuite. Dans la course poursuite qui s’est engagée à nouveau, l’un d’entre eux est tombé de la moto. Rattrapé, il a été tout simplement assommé et brûlé par ses poursuivants », a rapporté M. Amemasso Koudjo, un conducteur de taxi-moto témoin de la scène.

Face à la recrudescence du vol et à la montée de la justice populaire dans notre pays, l’Etat doit mettre tout en œuvre pour garantir la sécurité des biens et des personnes.

Il va falloir que nos autorités renforcent la patrouille dans nos quartiers pour faire diminuer le vol et autres actes de banditisme. De même, la sensibilisation doit être intensifiée à l’endroit de la population contre la justice populaire.

 C.A.

 

Partagez cet article

A découvrir