Date du jour : 

26 septembre 2022

SECURITE : HOMMAGE DE LA NATION AU GENDARME TCHANAKOU

Le gendarme adjoint TCHANAKOU Essohanam Tchanawé décédé le 02 juin suite à une attaque au couteau au grand marché de Lomé, a été inhumé le samedi dernier à Kpélé Akata, dans la préfecture de Kloto, en présence du représentant du Directeur Général de la Gendarmerie nationale.

Auparavant, il a reçu les honneurs funèbres militaires à l’Escadron de KPALIMÉ, en présence des autorités administratives, militaires, civiles et religieuses ainsi que des membres de la famille éplorée. C’est dans une atmosphère empreinte d’émotions, de tristesse, mais aussi de solennité que le cercueil de la dépouille mortelle de l’illustre disparu, couvert du drapeau togolais est arrivé à la place d’armes de l’Escadron.

Le premier temps fort fut le cérémonial de dépôt de gerbes exécuté par le Lieutenant-colonel AKPELI Monboza, commandant par intérim de la première région de Gendarmerie. Il a été suivi d’une invocation religieuse, pour le repos de l’âme du disparu et la protection divine pour sa famille.

Un autre moment de grande émotion fut la lecture de l’oraison funèbre faite par le Capitaine TITIKPINA Samadou, commandant d’escadron à Lomé, après l’observation de la minute de silence : ” Discipliné, bon travailleur et disponible, il s’acquitte aisément des tâches qui lui sont confiées par ses supérieurs hiérarchiques. Ses camarades lui reconnaissent franchise, modestie et bonté de cœur. Tous ses frères d’armes sont attachés à sa personne et souffrent amèrement de sa disparition “, a-t-il clamé. L’instant de grande solennité fut la décoration à titre posthume de l’illustre disparu au rang de Chevalier de l’Ordre du Mono, au nom du Chef des Armées, faite par le Colonel TCHA-KONDOR Abdou-Rahamani, Directeur central de l’administration et du soutien à la direction générale de la Gendarmerie. Il a, par la même occasion, procédé à la remise du drapeau national et de la coiffure d’armes à la famille éplorée.

Il faut souligner que la cérémonie d’hommages et d’honneurs a été présidée par le Colonel TCHA-KONDOR Abdou-Rahamani, représentant le Directeur Général de la Gendarmerie Nationale.

Le 2 juin dernier, TCHANAKOU Essohanam Tchanawé a été poignardé à mort par un tchadien alors qu’ils étaient en faction devant une banque de la place. Il a succombé à ses blessures sur le champ. Ce vendeur de friperie, résident au Togo depuis deux ans, “s’est dirigé au poste (de sécurité) situé à l’entrée du marché d’Atikpodji où il a dans un premier temps poignardé par surprise un gendarme à la poitrine”, est-il indiqué dans un communiqué signé par le ministre de la Sécurité, le général Damehame Yark. Une enquête a été ouverte “pour élucider les circonstances réelles de cet acte crapuleux.

Source : defense.gouv.tg

Partagez cet article

A découvrir