Date du jour : 

29 novembre 2022

L’USAID promeut le planning familial en Afrique de l’Ouest

La table d'honneur
La table d’honneur

Le Bureau régional de l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID) a lancé jeudi dernier à Lomé un projet quinquennal de planning familial d’un montant de 29 millions de dollars. Baptisé « Agir pour la planification familiale » (AGIR PF), le projet sera piloté depuis le Togo, et sera mis en œuvre dans quatre autres pays à savoir : le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, le Niger, a indiqué Mme Rouguiatou Diallo, Directrice du projet.

 « AGIR PF » entend renforcer et améliorer l’accès aux services de planification familiale dans les zones urbaines. Pour se faire, le projet a recours aux centres hospitaliers et de santé, de même que les moyens mobiles de sensibilisation. Il va proposer des consultations gratuites et différentes solutions contraceptives pour une meilleure planification des naissances.

Ce projet ambitieux a été lancé en présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Robert Whitehead, de la ministre togolaise de l’Action sociale et de la Promotion de la femme, Mme Dédé Ahoéfa Ekoué et de son collègue de la Planification, DjossouSémondji, et de la Communication, Kouméalo Anaté.

La directrice du projet, Rouguiatou Diallo, espère « que d’ici à 2018, ce projet aura permis d’ajouter 1,9 millions de nouveaux utilisateurs de moyens contraceptifs dans les cinq (5) pays visés ».

Avant ce projet, l’adoption de la contraception a été un problème en Afrique de l’Ouest. Cette attitude de résistance demeure une barrière à l’accès aux contraceptifs.

Dodo Abalo

 

 

Partagez cet article

A découvrir