Votre Journal d'information -

14 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

SANTE : Le projet de renforcement du système de santé et les soins de santé primaires

Le ministère de la santé vient de lancer le projet de renforcement du système de santé et les soins de santé primaires (PR4SP). Il est en cohérence avec la vision du gouvernement telle qu’exprimée dans sa feuille de route 2020-2025 et met un accent sur un système de soins accessible par tous, de qualité, et robuste face aux crises, un facteur capital humain nécessaire à la consolidation du développement social et au renforcement des mécanismes d’inclusion, en lien avec le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) pour la période 2023-2027.

 

D’un coût total de le PR4SP est financé à hauteur de  63 370 000 dollars US, soit environ 38,022 milliards de F CFA par la Banque Islamique de Développement (BID). Le projet facilitera pendant 4 ans, l’utilisation croissante des services de santé couplée à la lutte contre les principales maladies transmissibles (VIH/SIDA, Tuberculose et paludisme) et renforcera la gouvernance du secteur de la santé dans toutes les régions sanitaires du Togo.

Selon le Secrétaire général du Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins, les soins de santé de mauvaise qualité représentent un fardeau économique qui touche de manière disproportionnée nos populations surtout celles vulnérables ; ils constituent un obstacle majeur à leur inclusion et bien-être. ” Ce projet vient donc soutenir les efforts du Gouvernement afin d’apporter une réponse à la fois spécifique et systémique à l’offre et à la demande d’accès aux services et soins de santé de qualité. Le projet met ainsi l’accent aussi bien sur le renforcement des capacités institutionnelles et opérationnelles des services de santé que sur l’accès des populations aux services et soins de santé primaires de qualité “, a-t-il fait savoir.

En ce qui concerne les services essentiels promus sur le projet, il s’agira des services essentiels de santé pour la population générale. Le ministère de la santé informe qu’un accent sera mis sur les femmes enceintes, les patients VIH, TB, Palu et les envenimations par morsure de serpent dans le cadre des 04 principales composantes. Deux autres composantes concernent l’audit financier et l’intervention d’urgence à mobiliser en cas d’urgence d’autres épidémies dans le pays.

On renseigne qu’un autre volet du projet est le renforcement des fonctions de normalisation, de régulation et de coordination des actions du secteur de la santé. Cette nouvelle dynamique visera explicitement à améliorer la fonctionnalité globale du ministère chargé de la santé plutôt que la seule exécution du projet.

” De manière générale, les actions du projet contribueront à bâtir un système de santé permettant de répondre de manière pertinente à des problèmes prioritaires de santé “, explique-t-on.

Partagez cet article

A découvrir