Date du jour : 

26 septembre 2022

Séminaire gouvernemental : Des orientations pour l’accélération des projets prioritaires

Du deuxième séminaire gouvernemental de l’année qui s’est tenu la semaine dernière dans la ville de Kpalimé, on retient que le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, a donné des orientations pour l’accélération des projets prioritaires et l’atteinte des objectifs de la feuille de route gouvernementale, pour le bien-être des populations, vu que de bonnes évolutions ont été notées.

 

Faire plus

Il n’en demeure pas moins des points d’amélioration, notamment en matière d’exécution, après la revue du niveau d’exécution des projets inscrits de la feuille de route gouvernementale pour lesquels:

” Il a invité les ministres à rester non seulement mobilisés, mais surtout à faire preuve d’innovation, afin d’identifier les leviers permettant d’accélérer l’obtention des résultats “, fait-on savoir à la Primature. Faure Gnassingbé a donc demandé de tirer les leçons des bonnes pratiques qui ont été constatées durant les deux années de mise en œuvre de la feuille de route, tout en s’efforçant d’ajuster les méthodologies face aux différents défis rencontrés.

Il a rappelé à ceux qui ont la charge de ces projets prioritaires, les contraintes conjoncturelles qui pèsent sur la mise en œuvre desdits projets, notamment le temps, les conséquences des crises et la situation sécuritaire particulièrement préoccupante, exigeant d’avoir une attention pour le bien-être des populations.

” Ce séminaire a été également l’occasion d’échanger avec des experts sur l’aménagement urbain, l’assurance maladie universelle et l’attraction des investissements. Les échanges, très enrichissants, seront mis à profit pour parfaire les actions envisagées dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale “, fait savoir un communiqué du Gouvernement.

 

A l’écoute des populations locales

A Kpalimé, Faure Gnassingbé a échangé avec les forces vives du grand Kloto, autour des actions gouvernementales. Il s’agit de plusieurs représentants de toutes les couches de la population des préfectures d’Agou, Danyi, Kloto et Kpélé.

Il est rapporté que les élus locaux, les autorités religieuses, les groupes de jeunes et de femmes, ont exprimé leurs ressentis vis-à-vis des actions gouvernementales dans la localité, et que le chef de l’Etat s’est félicité de la qualité des interventions qui dénote d’un sens citoyen élevé. ” Les différentes interventions ont permis de tirer un certain nombre d’enseignements qui sont d’ordre technique, notamment sur la réalisation des infrastructures dans la localité, l’accompagnement social et la présence un peu plus accrue de l’Etat “, affirme le porte-parole du Gouvernement Akodah Ayéwouadan.

Le Président de la République a encouragé les populations à se mobiliser davantage pour profiter de ces opportunités, qui contribueront à la libération du potentiel économique, agricole et touristique de la région des Plateaux. Il a saisi l’occasion pour rappeler, dans une visée pédagogique, les différents programmes en matière d’inclusion sociale, notamment pour les jeunes et les femmes, de même que les mesures de soutien au pouvoir d’achat des ménages. Les participants ont exprimé leur gratitude au Président de la République, pour les actions de développement, et spécialement la réalisation de ces nombreuses infrastructures socioéconomiques.

 

Infrastructures locales

En parlant d’infrastructures, le Gouvernement a profité de cette session du séminaire gouvernemental pour visiter quelques chantiers dans la ville, notamment la réhabilitation des rues, avec l’aménagement de la voirie sur un ensemble de 14 Km, en lien avec les travaux de réhabilitation de la route nationale Lomé-Kpalimé, (RN5). Il est indiqué que ces travaux marquent la vision du gouvernement, à travers la feuille de route 2020-2025, de doter les différentes localités du pays d’infrastructures routières et d’assainissement modernes, au bénéfice des populations.

12 rues sur les 14 concernées sont déjà bitumées, à en croire l’entreprise en charge des travaux, qui évalue le pourcentage de réalisation de l’ensemble du projet, à 97%, y compris la réalisation des caniveaux pour recueillir les eaux, le canal long de 1km, censé les drainer vers l’exutoire qui doit les recueillir. ” Ça permet d’assainir l’ensemble des rues exécutées et d’assurer la bonne circulation aux usagers de la route “, affirme l’entreprise de construction de l’ouvrage, qui précise que la libération totale de l’emprise du canal va permettre des travaux confortatifs sur les berges. L’éclairage public de type solaire est aussi attendu sur toutes les rues.

Autre visite, c’est celle des nouveaux locaux du centre de développement des sports de Kpalimé, en construction. Il est destiné à la formation des enfants U13.  Selon le ministre des sports, il s’agit d’un programme étatique qui incarne la vision du chef de l’État, celle de mettre la jeunesse togolaise au cœur du développement socio-économique de notre pays. ” Ce   centre de développement des sports, c’est pour les jeunes talents qui seront détectés, notamment à travers les championnats nationaux scolaires, pour se parfaire sur le plan technique, footballistique ou autres sports et également sur le plan académique “, a dit Lidi Bessi Kama.

Le Centre de sports (CDS) sera construit sur plus de 10 hectares, incluant des terrains de football, de sports de main, de piscine, des bâtiments pour la restauration, l’infirmerie, des dortoirs, le bloc administratif et celui des encadreurs. Le centre pourrait accueillir ses premiers pensionnaires à la rentrée 2023-2024.

Faure Gnassingbé a exhorté les populations de Kpalimé à se rendre disponibles pour entretenir, de façon basique, les infrastructures réalisées, et identifier les forces et faiblesses des réalisations afin que des corrections soient apportées.

Ali SABA

Partagez cet article

A découvrir