Date du jour : 

8 décembre 2022

REFORMES : ADDI FAVORABLE POUR UNE 3ème CANDIDATURE DE FAURE GNASSINGBE

Aimé Gogué, le président de l’Alliance des Démocrates pour un Développement Intégral (ADDI, opposition) s’est dit favorable à une troisième candidature du président Faure Gnassingbé.“J’aurais souhaité qu’il ne soit pas candidat. Mais si c’est le prix à payer pour obtenir les réformes, nous sommes prêts à le payer. Il peut être candidat, car les réformes sont beaucoup plus importantes. Qu’il soit candidat, mais cela n’est pas synonyme d’un troisième mandat. Il faut que l’opposition s’organise pour le battre “, a déclaré Aimé Gogué chez nos confrères de  LCF.

Le président de l’ADDI a sévèrement critiqué la récente proposition du chef de l’Etat et s’est dit très “choqué”.
Faure Gnassingbé a annoncé mercredi dernier (dans son message de vœux du nouvel An), la création prochaine d’une “commission de réflexion” pour proposer un “texte de réforme politique” dans les “meilleurs délais”.
Cette commission sera composée d’historiens, de personnalités politiques, de juristes, de sociologues et de représentants de la société civile.
“Ce n’est pas sérieux. J’ai été très choqué. Il sait très bien que les togolais attendent les réformes. Il y a une proposition de loi sur la table de l’Assemblée nationale, il faut l’adopter”, a critiqué M.Gogué.
Selon lui, c’est de la pure “diversion”. “C’est vrai qu’il faut réfléchir sur la constitution, mais à court terme, ce n’est pas ça qui préoccupe les togolais”, a-t-il martelé.
Aimé Gogué n’a pas aussi digéré les débats sur la procédure à adopter au Parlement pour l’étude de la proposition de loi déposée par les députés de l’opposition. “Je regrette le comportement de nos amis de l’ANC. Ils nous ont fait perdre 10 jours au moins. Et pour quelle raison ? Je ne sais pas. J’ai trouvé leur comportement bizarre. C’est tout comme s’ils voulaient gagner du temps. Et pourquoi, je ne sais pas”, a fustigé M.Gogué.
Par ailleurs Aimé Gogué a levé le voile sur la position de son parti sur sa participation à la présidentielle de 2015 : “La probabilité que l’ADDI ait un candidat est élevée, suite à nos réflexions. Il faut être franc. Le comité de direction du parti fera des recommandations au Conseil national”, a-t-il précisé.
Source : Savoirnews

Partagez cet article

A découvrir