Date du jour : 

11 août 2022

POLITIQUE/PRESIDENTIELLE 2015 AU TOGO : La CEDEAO déterminée pour une élection apaisée

Après la Guinée, le Burkina Faso et le Nigéria, la CEDEAO a ouvert un séminaire de formation de 3 jours sur le genre et les élections à Lomé,  la capitale togolaise.

Plus d’une centaine de femmes issues de la société civile, des partis politiques, des associations prennent part  à cette rencontre. L’ouverture des travaux a été présidée par Mme Dédé Ahoéfa EKOUE, ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation  en présence de son homologue de l’administration territoriale et de la décentralisation, Gilbert BAWARA. Plusieurs autorités politiques, administratives et religieuses étaient également présents.

Durant 3 jours les femmes issues de divers horizons ont échangé sur la mobilisation et la participation des femmes en période électorale, la prévention et la gestion des conflits, le règlement pacifique des conflits et l’éducation électorale et médias.

Selon la ministre de la ministre de l’action sociale et de la promotion de la femme cet atelier de formation vise à promouvoir la mobilisation et la participation équitable des femmes  à mieux s’ingérer dans le processus électoral. « La contribution des femmes a une meilleur gestion des publiques est indispensable pour  que la sécurité et la prospérité d’une nation  tirent leur source de l’action conjuguée de toutes les composantes de la société », a dit Dédé Ahouefa kouvahey.

Cette formation est donc la bienvenue au Togo qui est en proie des tensions d’ordre politique et sociale alors que le pays s’apprête à faire une élection présidentielle le 25 avril prochain.

Réné Beaugars

Partagez cet article

A découvrir