Date du jour : 

8 février 2023

Politique : l’UFC commémore le 13 janvier

L’Union des Forces de Changement (opposition) organise une série d’activités pour commémorer les 60 ans de l’assassinat du premier président du Togo. Cette commémoration a commencé par une conférence de presse-débat au siège du parti ce samedi 07 janvier à Lomé en présence de Elliot Ohin, deuxième vice-président du parti, des sages du UFC et de quelques membres des partis amis.

« Sylvanus Olympio, analyse, bilan et leçon d’une vision politico-économique actuelle » est le thème qui a fait l’objet d’un grand débat riche en information, on dirait plutôt un cours d’histoire dirigé par le conférencier Dr Ekué Foly Gada, conseiller du Président national de l’UFC.

Le conférencier a présenté l’ancien président Sylvanus Olympio sur plusieurs angles à savoir politique, culturel, intellectuel, social et spirituel. « Un grand homme accompli », a-t-il dit. Sur le plan diplomatique, le conférencier a mentionné que le président Olympio avait des relations diplomatiques diversifiées. Il discutait avec tout le monde. Dr Ekué a même comparé les approches diplomatiques de Faure Gnassingbé à l’ancien président Sylvanus Olympio.

Pour ce jeune cadre du parti ‘’DETIA’’. « C’est quand même 60 ans et c’était nécessaire que nous retraçons le parcours de ce grand homme. Le but de cette conférence n’est pas de faire une focalisation excessive sur sa personne, mais plutôt de parler de lui en tant que leader politique, homme d’Etat et exécutant d’une vision publique. L’exposé a porté sur la politique macroéconomique de Sylvanus Olympio, son obsession de l’indépendance et ce qu’il entendait par indépendance. On a relevé que la vision et la politique de Sylvanus Olympio et des indépendantistes est toujours d’actualité parce que depuis les années 1960, on n’a pas atteint les objectifs de stabilisation de l’Etat qui furent les défis de ces années » a souligné Dr Foly Gada Ekué.

Un programme très spécial est préparé pour cette commémoration. Après la conférence débat qui ouvre la porte à cette commémoration, une messe catholique, protestante, et une prière musulmane seront dites pour le repos de l’âme de l’illustre disparu.

Il est également prévu un dépôt de gerbe sur la tombe du feu Sylvanus, Epiphanio Kwame Olympio à Agouè en terre béninoise le 13 janvier 2023. Selon l’histoire, l’ancien président Sylvanus Epiphanio Kwame Olympio a été assassiné le 13 janvier 1963 à 7 h 15, devant le portail de l’ambassade des États-Unis.

Dodo ABALO

 

 

Partagez cet article

A découvrir