Date du jour : 

11 août 2022

Politique- Dialogue : Huis clos pour des discussions politiques majeures

Vue partielle des acteurs politiques en discussions
Vue partielle des acteurs politiques togolais en discussions

Les formations politiques représentées à l’Assemblée nationale sont réunis depuis lundi pour évoquer les projets de réformes institutionnelles et constitutionnelles. Les débats se déroulent à huis clos au siège de Togo Télécom à Lomé.
Les participants doivent discuter de 6 points majeurs : la nature du régime politique, la nomination et les prérogatives du Premier ministre, les conditions d’éligibilité du président de la République, la durée et la limitation du mandat présidentiel, l’instauration d’un Sénat et la réforme de la Cour constitutionnelle.
La délégation gouvernementale, présente à titre d’observateur, comprend Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale et Eninam Christian Trimua, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Justice, chargé des relations avec les Institutions de la République.
Les représentants des partis politiques sont Patrick Lawson et Kodjo Délava pour l’ANC, Dodji Apévon et Brigitte Jonhson-Adjamagbo pour Arc en ciel, Alphonse Kpogo et François Kampatibe pour l’ADDI, Komi Sélom Klassou et Solitoki Esso pour UNIR et Jean-Claude Homawoo, et Wilson Doris de-souza pour l’UFC.
Les concertations devraient se poursuivre sur une dizaine de jours.
Si un accord est trouvé, les projets de lois ou les propositions de lois seront alors soumis à la représentation nationale pour adoption.
Le Togo organisera l’année prochaine des élections présidentielles.

Partagez cet article

A découvrir