Date du jour : 

8 février 2023

Le président Ali Bongo chez son homologue Faure Gnassingbé : La coopération bilatérale au menu des échanges

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba était, du 30 novembre au 1er décembre 2022, en visite d’amitié et de travail au Togo. Avec son homologue togolais, Faure Gnassingbé, les deux chefs d’Etat ont eu de riches entretiens.

 Le chef de l’Etat gabonais était dans nos murs pour une visite de travail et d’amitié. Cette visite qui s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre le Togo et le Gabon. Les deux hautes personnalités se sont « longuement entretenus sur des questions bilatérales, régionales, continentales et internationales de l’heure ». Elles ont également procédé à l’évaluation de la coopération bilatérale, ceci dans l’optique de son renforcement.

C’est à juste titre que les présidents togolais et gabonais ont convenu de la nécessité de « consolider les échanges multisectoriels, en particulier sur les plans politiques, diplomatiques, économiques et consulaire ».

 A cet égard, il est prévu une prochaine session « de la Commission mixte de coopération afin de conduire à son terme l’actualisation et l’élargissement du cadre juridique actuel ».

Les questions sécuritaires se sont également invitées dans les échanges entre les deux présidents, notamment la situation régionale avec la menace terroriste, la crise libyenne et ses conséquences sur la bande Sahélienne,…

 Outre cette étape des échanges, les deux leaders ont visité certains sites socioéconomiques de la capitale togolaise, notamment le Data Centre, le Port autonome, et le Palais de Lomé, en vue de permettre au numéro 1 gabonais de se faire une idée de la vision de développement voulu par les autorités togolaises.

Sur le site du Data Centre, le président Ali Bongo a apprécié l’importance de cette infrastructure numérique, qui hisse le Togo comme pays modèle de la digitalisation.

Au Port de Lomé, les deux personnalités ont suivi avec « intérêt des présentations sur la situation de la plateforme portuaire, principalement sa capacité, ses équipements modernes, les investissements, les performances réalisées ainsi que les réformes opérées ces dernières années ».

A noter que le Port de Lomé, le seul en eau profonde de la sous-région, est « l’élément moteur de l’économie maritime du Togo et une meilleure porte d’entrée pour les pays de l’hinterland ». 

Outre ces lieux purement économiques visités, les deux chefs d’Etat ont exploré le riche patrimoine culturel togolais, notamment le Palais de Lomé. Une visite guidée a permis à la délégation de découvrir ce site historique qui a un rôle certain dans la valorisation des talents créatifs africains et le développement du tourisme domestique et international.

Rappelons que le Gabon et le Togo ont réussi à adhérer au Commonwealth. Ces deux pays frères se consultent régulièrement sur des sujets d’intérêt commun.

JPB              

 

Partagez cet article

A découvrir