Date du jour : 

8 décembre 2022

Du Côté de la Primature : Après les intoxications verbales et intellectuelles, place aux rumeurs sur une possible nomination d’un nouveau Premier ministre

Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu, chef du gouvernement togolais
Le PM togolais, Ahoomey-Zunu

Une catégorie de  Togolais ne cessera jamais d’étonner et de montrer  sa limite d’analyse, d’appréciation et de lecture de l’histoire politique non seulement dans notre pays mais aussi sur le continent.
Après avoir fait circulé l’information dans un premier temps comme quoi le Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu serait décédé des suites d’une maladie bizarre, et ayant fini de spéculer sur son état de santé après la sortie médiatique du Gouvernement, voila que les mêmes visionneurs limités dans leur champ d’action n’ont rien trouvé d’autres que de spéculer sur une prochaine nomination d’un nouveau Premier Ministre parce que Arthème Ahoomey-Zunu est malade. Comme si un chef de Gouvernement qui est avant tout un être humain ne peut ou ne doit jamais tomber malade ? Autrement dit, la souffrance du prochain est une joie et fait la fierté d’une certaine catégorie de personnes oubliant au passage que nous sommes tous exposés à la maladie, à cet état de souffrance saisonnier.
Revisitons l’histoire politique de notre cher continent pour taire les intoxications
Il nous en souvient que le Président Aziz BOUTEFLIKA de  l’Algérie a été malade pendant deux mois, mais la Cour constitutionnelle ni l’armée algérienne n’ont en aucun moment fait cas de sa destitution. Il en est de même en ce qui concerne le Président mauritanien qui a été victime d’agression et qui a passé près de deux mois en France à Valls de Grace.
L’exemple le plus patent, c’est le cas de l’ancien président Béninois Nicéphore SOGLO qui, malade, est resté pendant longtemps à l’Hôpital au cours de son mandat à la tête de l’Etat Béninois sans que le Peuple Béninois ainsi que les institutions de ce pays ne s’acharnent sur lui pour une quelconque destitution.
.Pourquoi le cas du Premier Ministre Togolais AHOOMEY-ZUNU préoccupe t-il  tant une catégorie de Togolais ? Parce qu’ils lorgnent du côté de son poste ? Au lieu de parler de son remplacement prions plutôt pour son prompt rétablissement comme l’a d’ailleurs fait le Chef de l’Etat lors du conseil des Ministres du mercredi dernier.
Cherchons à regarder  plus loin que le bout de notre nez.
Crédo TETTEH

Partagez cet article

A découvrir