Date du jour : 

26 septembre 2022

Crise Mali-Côte d’Ivoire : Les Nations Unies en phase avec la médiation de Faure Gnassingbé

 

Alors qu’on annonce un second round de négociation entre Maliens et Ivoiriens, sous l’égide du Togo, en ce qui concerne l’affaire des 49 militaires ivoiriens arrêtés à Bamako, Faure Gnassingbé, qui joue le médiateur entre les deux parties, vient de recevoir un appui sans faille des Nations Unies.

Amina Mohammed, vice-secrétaire générale des Nations Unies s’est félicitée des initiatives du Président de la République, et réitéré la confiance de son organisation pour une issue satisfaisante sous les auspices du médiateur togolais. Le rôle du Togo a été salué par Amina Mohammed, qui était reçue en audience par le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, ce 11 août 2022, en compagnie de Mahamat Saleh Annadif, le représentant spécial chargé du bureau de l’ONU pour l’Afrique de l’ouest et le Sahel.

« Les échanges du chef de l’État avec la délégation onusienne ont essentiellement porté sur le contexte sécuritaire régional, l’engagement constant de Faure Essozimna Gnassingbé pour la paix, et, en particulier, la médiation togolaise pour une résolution concertée de la situation des soldats ivoiriens arrêtés au Mali le mois dernier », indique-t-on à la présidence de la République togolaise.

Le chef de l’État a réaffirmé sa détermination à voir le Togo contribuer sans relâche à la résolution pacifique des différends et participer au maintien de la paix dans la région, afin d’optimiser les chances d’un développement durable et inclusif. « Nous avons abondamment échangé sur la sécurité régionale, notamment les efforts du Togo pour une résolution concertée de la situation des soldats ivoiriens arrêtés au Mali, et la contribution togolaise aux missions de maintien de la paix.  La paix sous régionale est une préoccupation partagée pour laquelle le Togo reste fermement engagé », a écrit Faure Gnassingbé sur son compte Twitter.

L’arrivée à Lomé des diplomates onusiens est consécutive au premier round des négociations tenues dans la capitale togolaise.  Dans son message à la nation à l’occasion de la fête nationale de la Côte d’Ivoire, le Président Alassane Ouattara a remercié le chef de l’État Faure Gnassingbé pour ses efforts continus dans la recherche d’un heureux aboutissement de cette affaire. Lors de leur séjour à Lomé, Amina Mohammed et Mahamat Saleh Annadif ont également fait le tour de la coopération entre les Nations Unies et le Togo.

Les Forces de défense et de sécurité participent aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies aux cotés des États et instances régionales, continentales et internationales, notamment au Mali. Les préparatifs de la prochaine Assemblée générale de l’organisation prévue pour le 20 septembre prochain ont été également évoqués.

Partagez cet article

A découvrir