Votre Journal d'information -

25 juin 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

POLITIQUE – CONSTITUTION : Faure Gnassingbé promulgue la nouvelle loi Constitutionnelle

La loi révisant notre Constitution, adoptée après une seconde délibération le 19 avril 2024, a été promulguée le 6 mai 2024 par le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé.

En promulguant cette loi hier mardi,  le Togo entame une nouvelle ère, marquant le passage à un régime parlementaire qui symbolise un engagement renouvelé envers une gouvernance démocratique et réactive.

Des avantages du régime parlementaire

En terme d’avantages du régime parlementaire qui devra désormais diriger tous les actes politiques, nous pouvons relever le renforcement de la démocratie,  la stabilité gouvernementale, la réactivité et la responsabilité et la flexibilité et l’adaptabilité.

En ce qui concerne le renforcement de la démocratie, il faut noter que le régime parlementaire intensifie la représentativité du gouvernement, assurant que les décisions prises reflètent fidèlement la volonté du peuple togolais. Il permet aux citoyens de participer directement à la prise de décision politique et de s’assurer que leurs intérêts sont pris en compte et d’avoir une plus grande influence sur le gouvernement et les politiques publiques.

Interrogeant la question de la stabilité gouvernementale, le commun des mortels devra retenir que ce système favorise, au regard du scrutin proportionnel de la plus forte moyenne (ce qui favorise les grands partis et évite l’instabilité). Ainsi donc une stabilité politique accrue permet une mise en œuvre plus efficace des politiques publiques au bénéfice de tous.”

Un point très important à souligner a trait à la réactivité et à la responsabilité. Pour les avertis, il s’agira pour nos gouvernants « d’être désormais plus responsables devant le parlement. Ce faisant, ils garantiront une gestion des affaires publiques qui répond mieux et plus rapidement aux attentes des citoyens.”

Pour ce qui est de la flexibilité et de l’adaptabilité, le régime parlementaire offre la flexibilité nécessaire pour adapter rapidement les politiques aux défis émergents, un atout crucial dans le monde rapide d’aujourd’hui.”

 

De la période transitoire et la non-rétroactivité de la loi :

La transition vers un régime parlementaire est une phase de transformation où nous devons tous contribuer activement à remodeler nos institutions pour qu’elles soient à la hauteur des aspirations de notre peuple. Il est important de noter que cette loi n’est pas rétroactive. Les élections récemment tenues sont pleinement valides, et les élus prendront fonction et exerceront conformément à la nouvelle Constitution.”

Que dire du processus électoral et de l’avenir politique ?

Avec la mise en place des nouvelles institutions sous la Cinquième République, le Peuple togolais aura bientôt l’occasion de connaître le successeur de Faure Essozimna GNASSINGBÉ, qui sera le premier Président de la République sous ce nouveau régime. Cela marquera un autre jalon historique dans notre marche vers une gouvernance plus inclusive et démocratique.

Une nouvelle loi qui doit obligatoirement passer au Journal Officiel :

La publication de la nouvelle Constitution dans le Journal Officiel est fondamentale puisqu’elle marque son entrée en vigueur. Elle assure à chaque citoyen un accès direct aux lois qui régissent la société, renforçant ainsi les principes de transparence et d’équité qui sont au cœur de notre démocratie.”

Il faut préciser que le Journal Officiel de la République Togolaise est publié une fois par mois. Ce journal contient les lois, décrets, décisions et autres annonces légales importantes pour le pays. La fréquence mensuelle permet une diffusion régulière et structurée des informations législatives et administratives.

En somme, adopter un régime parlementaire n’est pas seulement une modification constitutionnelle, c’est l’affirmation de la détermination à construire un Togo plus démocratique, transparent et juste pour tous. Occasion donc pour inviter les Togolais à participer à ce processus démocratique.

Crédo TETTEH

Partagez cet article

Laisser un commentaire

A découvrir