Date du jour : 

26 septembre 2022

CIVISME FISCAL : L’acte 2 du concours des meilleures productions médias, lancé

« L’impôt n’est pas simple ! Les contribuables n’ont pas toujours accès à la bonne information en matière fiscale (…) Il faut  leur apporter l’information pour que leur consentement à l’impôt soit total et volontaire ». Tel est le leitmotiv du fruit du mariage entre l’Office togolais des recettes (OTR) et l’Observatoire togolais des médias (OTM), qui n’est autre que le concours de la meilleure production médiatique, et dont la seconde édition a été lancée ce mercredi 22 septembre 2022 au siège de l’Office.

C’est parti pour la seconde édition du concours de la meilleure production médiatique sur les thématiques de « Impôts et développement local » et « Action douanière et compétitivité de l’économie ». Cette compétition vise à faire la promotion du civisme fiscal à travers des productions médiatiques, notamment des articles de presse et des reportages inédits, publiés sur des supports professionnels (presse écrite, télévision, radio et presse en ligne), ceci dans le sillage de la mise en œuvre des réformes orientées vers le consentement volontaire à l’impôt, et donc à « une meilleure mobilisation de recettes fiscales », selon le président de l’OTM, Fabrice Patom Pétchézi.

Tout en se félicitant du partenariat entre les médias et l’OTR qui a permis de mettre en lumière toutes les actions de l’administration fiscale nationale, le Commissaire Général de l’OTR, Philippe Kokou Tchodiè, a souligné que ce concours est perçu comme le couronnement « des productions médiatiques sur la fiscalité, qui informent et sensibilisent les compatriotes sur l’importance de la contribution de tous à l’essor socio-économique du pays ».

Mais pour le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Prof Akodah Ayéwouadan, il s’agit, à travers cette prestance, de mettre l’accent sur le rôle primordial du journaliste dans la promotion du civisme fiscal. Car, a-t-il indiqué, « les contribuables n’ont pas toujours accès à la bonne information en matière fiscale. A partir de là, il faut leur apporter l’information pour que leur consentement à l’impôt soit total et volontaire…».

Cette année, l’accent sera mis sur la contribution fiscale à l’essor des collectivités locales. Ce qui a même valu la présence d’un représentant de la Faitière des communes du Togo (FCT), pour qui cette initiative vient à point nommé permettre « aux communes de se faire valoir et comprendre la nécessité que la fiscalité participe au développement ».

Notons que si l’édition dernière a connu 37 productions, l’édition 2022 dont la clôture est prévue pour le 30 novembre prochain, va connaitre un plus engouement avec l’innovation, notamment l’élargissement du concours aux médias de l’intérieur qui auront, d’office, un prix spécial.

JPB

 

Partagez cet article

A découvrir