Date du jour : 

8 février 2023

GRAND BASSAM-SYMPOSIUM DU RESAO-FIN: Fin ce jour à Grand Bassam du Symposium du RESAO sur l’intégrité du vote

Débuté hier lundi, le Symposium 2022 sur le thème « Garantir l’inviolabilité et l’intégrité du vote » s’est achevé ce jour à la satisfaction totale des participants.

Les Experts électoraux et Responsables des Organes de gestions des élections (OGE) de l’espace CEDEAO ont examiné de manière critique les moyens de garantir que les votes individuels aboutissent à un résultat électoral légitime et acceptable dans la région. 

Ils ont passé à la loupe les différentes approches théoriques pour parvenir à un résultat électoral crédible et examiné les meilleures pratiques internationales en matière de gestion des résultats électoraux. Une opportunité également pour ces Experts d’ausculter les moyens pratiques de créer une piste d’audit pour les résultats des élections.

Premier à prendre la parole à la cérémonie de clôture du Symposium, le Secrétaire Permanent du RESAO, Dr Francis Gabriel OKE a exprimé toute sa gratitude et reconnaissance à la Commission électorale indépendante (CEI) de la Côte d’ivoire et à tous les Présidents des OGE et Experts électoraux qui ont relevé le niveau des débats.

Dr Francis Gabriel OKE, Secrétaire permanent du RESAO

Un exercice similaire mais bien éloquent fait à la suite de Monsieur OKE par le Président du RESAO, Monsieur Ibrahime Coulibaly-Kuibiert qui a tenu à distinguer les artisans de la réussite de ce Symposium sur le thème « Garantir l’inviolabilité et l’intégrité du vote ». Gratitude spéciale faite à individuellement à toute l’équipe technique  du RESAO sous la direction de Dr Francis OKE ;

Créé en 2008 en tant qu’organisation faîtière des OGE en Afrique de l’Ouest, le Réseau des structures de gestion électorale en Afrique de l’Ouest (RESAO) a pour mandat principal de promouvoir la tenue d’élections pacifiques, équitables et crédibles dont les résultats sont acceptés par toutes les parties prenantes. Ses moyens d’action comprennent la tenue de symposiums sur des sujets d’intérêt notables pour les administrateurs électoraux, des programmes de renforcement des capacités, des événements d’apprentissage par les pairs, la recherche et le plaidoyer.

Le RESAO regroupe les commissions électorales des 15 Etats membres de la CEDEAO (Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra-Léone et TOGO).

Rappelons qu’à l’ouverture de ce symposium, outre les messages de bonne volonté de la GIZ Côte d’Ivoire, de EISA Bureau Cote d’ivoire, de International IDEA, Bureau Afrique de l’ouest et Asie, les participant ont suivi avec attention les messages de la Commission de la CEDEAO et du Président du Comité de Pilotage du RESAO, Monsieur Ibrahime COULIBALY-KUIBIERT.

Crédo TETTEH, depuis Grand Bassam

Partagez cet article

A découvrir