Date du jour : 

6 décembre 2022

CEET / FACTURES : De graves anomalies sur les factures

Depuis des lustres, la fourniture du courant électrique est assurée par la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET). Si les services offerts laissent par moment à désirer, il faut remarquer que malgré la volonté des Autorités de notre pays et avec tous les moyens mis à la disposition des responsables de cette structure, on déplore encore beaucoup de manquements, de légèretés et pourquoi pas un manque assez poussé de conscience professionnelle et ce dans le service fourni aux clients.

Sous d’autres cieux, l’on peut valablement parler d’à peu près sur toute la ligne. Au même moment que les abonnés dénoncent la qualité des services fournis, on y ajoute le manque de concentration du personnel dans l’exercice de ses charges ; Sinon comment comprendre qu’on livre gaillardement à un abonné une facture (MAI 2022) traitée le 05 Aout 2022, livrée le même jour, c’est-à-dire le 05 Août 2022 et que subitement ou par sorcellerie le client ou l’abonné devra PAYER AVANT le 29 juillet 2022, sous peine de se voir couper la fourniture de l’électricité ?

Quelle mouche aurait gravement et sinistrement piqué la CEET et précisément le service Facturation pour commettre cette bourde grave ?

Pour les abonnés, cela dénote d’un manque de professionnalisme, ajouté à une absence de considération et de respect pour les clients de la part du management.

Certaines langues oseraient parler de simple erreur ” humaine “ pour tenter de se justifier et de minimiser la bourde de la CEET. Cependant, pour les êtres réfléchis, c’est inadmissible que sur tout le circuit de traitement et de facturation de la CEET, une si gravissime faute ne soit décelée et corrigée avant livraison de la facture au client. Bref, une insulte et une expression sans gêne de manque de considération et de respect pour l’abonné. Une situation assez grave qui n’honore pas non seulement le management de la CEET, mais aussi son Conseil d’Administration et tout son personnel.

Cette piètre prestation de facturation, ajoutée à toutes les mauvaises prestations déjà dénoncées et reprochées par les abonnés à la CEET, ne fait que conforter ces derniers dans leur conviction qu’il y a trop de laxisme au sein de cette structure qui, pourtant, constitue un socle important du développement des activités dans notre pays. Trop de laxisme malgré tous les efforts des gouvernants.

A suivre…

Crédo TETTEH

Partagez cet article

A découvrir