Date du jour : 

8 décembre 2022

ENVIRONNEMENT : Le Togo à la COP27

A Sharm el Sheikh en Egypte où se déroule la COP27, les officiels togolais conduits par le ministre Foli Bazi Katari et quelques membres des associations de défenses de l’environnement portent la voix du Togo dans les différents panels.

Selon les informations du ministère de l’environnement et des ressources forestières, l’association française ” Électricien Sans Frontières ” (ESF), pour ses réalisations des forages au service de ces communautés à Notsé dans les Plateaux, a été récompensée du prix Prince TALAL d’Arabie Saoudite. Cette distinction vise, entre autres, à soutenir et encourager les initiatives et projets d’assistance des communautés locales dans la réalisation, gestion durable et maîtrise d’ouvrages d’eau potable et d’assainissement, de micro irrigation agricole dans les pays en développement.

On signale aussi, la participation du Togo à la séance de la Banque Arabe de Développement (BADEA) au pavillon AGFUND sur les sciences et technologies au service de la résiliation et l’inclusion des écosystèmes climatiques au profit des communautés locales. La BADEA dispose, en effet, dans ses prérogatives propres, des lignes de financement liées à la mobilisation des finances, à l’accompagnement en vue de la réalisation des projets ainsi qu’à l’assistance technique aux États. Occasion pour les universitaires et experts du domaine des sciences et technologies du climat d’exposer sur les innovations, créations et productions de marque qui doivent être dupliquées à l’échelle des diverses communautés locales de manière inclusive et équitable à travers le monde.

Les maires des communes de Kloto 1 et Golfe 1, qui séjournent aussi en Egypte, dans le cadre de cette COP 27, pour plaider pour leur commune en particulier, mais aussi pour l’ensemble des communes du Togo, ont eu un entretien avec le ministre Foli Bazi.  Il faut relever que, les 73 communes du Togo sont engagées dans la Convention des Maires pour l’Afrique subsaharienne (CoMSSA) pour réaliser un Plan d’action pour l’accès à l’énergie durable et le climat. Le Gret et l’ONG Togolaise PAD.IE accompagnent ce réseau depuis 2021, à travers l’organisation de séquences collectives de formation, de capitalisation des démarches, de visite des projets concrets sur le terrain. Avec une approche progressive : cadrage de la démarche, pertinence des diagnostics, co-construction d’actions locales.

Les mairies ont ainsi pu s’approprier les grandes étapes de la démarche de planification de l’action climatique que sont l’adaptation aux impacts, l’atténuation des émissions et l’accès à une énergie durable.

Dans l’après-midi du 10 novembre, un des partenaires JW-TECHNOLOGIE du projet Ecovillage a visité le stand du Togo. Ce partenaire est spécialisé dans la promotion des technologies liées à l’économie verte. A la suite des échanges, un projet de mémorandum a été proposé à la partie togolaise qui va l’étudier. Pour mieux connaitre JW-TECHNOLOGIE,   le Togo est invité à participer à un side event, le samedi prochain. Lors de cet évènement parallèle, plusieurs secteurs notamment, l’eau, l’assainissement, l’Energie, le transport et l’environnement sont attendus. Le Partage d’expérience du Togo bénéficiaire du projet CGA+ fait objet d’échange dans ce panel, le point focal opérationnel FEM, Eric AWOUGNON, apporte sa contribution.

Les membres de la société civile présents à la COP27 aussi s’activent pour une grande moisson à la COP27. Tout comme WEP Togo, JVE, OJEDD et autres partagent leurs expériences sur l’atteinte des objectifs des CDN révisées, afin que le pays puisse honorer ses engagements vis à vis de l’Accord de Paris. Nèmè Sonia GNASSINGBE, Coordonnatrice de l’ONG Togo Environnement Propre, a appelé au développement du pouvoir des femmes à agir, afin d’améliorer la qualité de l’environnement, la santé et le bien-être avec des initiatives concrètes.

« Ce travail doit commencer dans les cellules les plus petites de nos sociétés. Dans la lutte contre les changements climatiques, il faut déjà à notre petit niveau sensibiliser les enfants et les jeunes avec la création des activités ludiques pour les sensibiliser à l’écologie, les initier au reboisement, au tri des déchets et à toute activité en lien avec la protection de l’environnement », a-t-elle indiqué.

Partagez cet article

A découvrir