Votre Journal d'information -

29 février 2024

ENERGIE : LE FONDS TINGA effectif dans les Plateaux

Le Gouvernement tient à atteindre ses objectifs de 100% du taux d’électrification d’ici 2030. Le fonds Tinga, qui permet l’assouplissement des formalités d’abonnement et la facilitation des modalités de paiement du coût d’accès à l’électricité, entre dans le vif du sujet après la phase pilote. Le projet a été officiellement lancé à Atakpamé.

Créé en Conseil des ministres le 27 novembre 2021, le ” Fonds Tinga ” vise à offrir des subventions remboursables aux populations à faible revenu afin de leur faciliter l’accès aux réseaux électriques.

Selon le Gouvernement, le ” Fonds Tinga ” permettra de couvrir notamment les frais de branchement au réseau national de distribution de l’énergie électrique basse tension ou à un mini-réseau basse tension, les coûts de réalisation des travaux d’installations électriques intérieures basse tension ainsi que l’acquisition des équipements électriques nécessaires et des kits solaires.

 

La phase pilote

Cette phase pilote s’est déroulée dans les régions de la Kara et des savanes. Dotée d’une enveloppe de 3 milliards FCFA, mobilisée par l’Etat, l’opération a duré 09 mois.

Au cours de cette période, environ 33 000 ménages seront raccordés à l’électricité, contre le paiement d’un montant initial 1000 FCFA au lieu d’un coût moyen de 104.000 FCFA, annonçait le Gouvernement.

” Le reliquat des frais d’accès sera remboursé sur une période allant jusqu’à dix ans en fonction du revenu des ménages “, précisait Mila Aziablé, la ministre de l’énergie.

A l’issue de cette phase pilote, il est attendu que le taux d’électrification enregistre une hausse significative dans les deux régions (de 22 à 31% dans les Savanes et de 35 à 50% dans la Kara), renforçant ainsi l’inclusion des populations à travers l’accès à l’électricité de qualité à coût abordable, tel que prévu dans le premier axe de la feuille de route gouvernementale à l’horizon 2025. Lancée le 1er Avril 2022, cette phase pilote enregistrait déjà 2 000 ménages raccordés à l’électricité en Août.

Entre temps, en Juin, le projet a été présenté aux partenaires techniques et financiers.

 

La généralisation dans les plateaux

La mise en œuvre du projet dans la région des Plateaux s’étend de mars à octobre 2023. A en croire le ministère de l’énergie, Il s’agira de l’organisation des campagnes foraines d’informations et de collecte de demandes pour les raccordements aux réseaux de distributions basse tension de la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET) des localités concernées. Selon la maire de la commune Ogou 1, les projections pour la région des Plateaux sont d’environ 15.000 ménages.

A terme, le taux de couverture passera de 29% à 36% dans la région. ” Je ne saurais trop convier mes collègues à porter la bonne nouvelle dans tous les foyers susceptibles d’être éligibles à Tinga dans nos localités. Que la lumière soit… partout “, a déclaré Yawa Kouigan.

La durée moyenne de branchement est de 15 jours et le taux de prélèvement de remboursement varie en fonction du type de branchement et le niveau social du bénéficiaire.

Pour être éligibles, les bénéficiaires doivent fournir une pièce d’identité (CNI ou carte d’électeur), un plan indiquant la situation de la concession et remplir une fiche énumérant l’équipement à utiliser.

” A travers cette stratégie, le gouvernement entend faire une répartition équitable de l’électricité grâce à une énergie fiable et à moindre coût de façon durable et respectant l’environnement dont la finalité est de parvenir à 100% de couverture de branchement à l’horizon 2030 “, a relève la ministre Mila Aziablé.

Pour tout le Togo, le Fonds Tinga prévoit l’accès à l’électricité pour environ 1 044 389 ménages d’ici 2030. La Banque mondiale, le PNUD, et la Banque Africaine pour le Développement pour ne citer que celles-ci, ont manifesté leur ferme volonté d’accompagner le Ministère dans la mise en place de ce Fonds, initiative du Président de la République Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, dont l’ambition est de garantir à tous les Togolais, quel que soit leur niveau de vie et leur zone d’habitation, un accès à l’électricité à l’horizon 2030. Atteindre les 100% du taux d’électrification rurale d’ici 2030, telle est la volonté du Chef de l’État à l’horizon 2030. Cette volonté se traduit par la mise en œuvre de plusieurs programmes et projets.

Ali SAMBA

Partagez cet article

A découvrir