Date du jour : 

6 décembre 2022

RENTREE SCOLAIRE SOLIDAIRE : Plus de 4000 élèves vulnérables seront accompagnés cette année

Au Togo, plus de 4000 élèves (de tous niveaux confondus) en situation de précarité iront à l’école pour le compte de cette année académique grâce à l’opération “Rentrée Solidaire”, initiée depuis 2010 par le gouvernement dans une logique d’inclusion. Selon le Gouvernement, les opérations de distribution gratuite de kits scolaires, qui ont démarré la semaine dernière, vont se poursuivre dans les 39 préfectures et 05 arrondissements de Lomé.

Pour le ministère de l’action sociale qui pilote l’initiative, « il ne faut laisser aucun enfant vulnérable face à son sort », mais plutôt continuer « d’accroître la rétention des élèves issues des familles pauvres dans le système éducatif ».  L’année dernière (rentrée 2021-2022), 5000 élèves défavorisés, orphelins, vivant avec un handicap et considérés comme de potentielles cibles ont ainsi pu bénéficier de plus de 200 000 cahiers, 150 000 stylos et crayons, mais également de bicyclettes, lampes de poche et tableaux magnétiques.

 

Encore la gratuité des frais scolaire pour 2022-2023

Rendre l’école inclusive, moins dépensière, favorable à la réussite des apprenants et au développement national, ce sont là des objectifs qui sous-tendent les mesures d’aide aux populations du Gouvernement. Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé ne cache pas son ambition de faire de ses compatriotes des intellectuels au service du pays. C’est ainsi qu’il a décidé de reconduire la mesure de gratuité des frais scolaires dans les établissements publics pour l’année scolaire 2022-2023.

Les seuls frais que doivent payer les parents d’élèves sont les frais parallèles. Ils sont de 3 000 francs CFA pour les collèges et 5 000 francs pour les lycées, que ce soit à l’enseignement général ou technique.

Pour le reste, aucun parent ou tuteur  « ne doit être soumis au paiement de frais supplémentaires ou spéciaux pour l’inscription aux examens, la fabrication de table-bancs, l’achat de fournitures et de matériels, ou pour tout autre besoin ». L’exemption des frais d’inscriptions aux différents examens scolaires avait coûté 02 milliards de francs CFA à l’Etat, un montant débloqué par les dirigeants pour aider la population. Au total, près de 485 000 candidats, qui se sont inscrits aux examens (CEPD, BEPC, Bac 1, Bac 2, BTS CFA, BT, CQP, BEP, CAP et DTSA), ont bénéficié de la mesure.

Il faut souligner que, c’est depuis 2008, que l’exonération des frais scolaires est effective dans les écoles préscolaires et primaires publiques. Par ailleurs, pour le compte de l’année scolaire 2020-2021, 3,5 milliards de francs CFA de mesures d’accompagnement ont été mis à disposition du système éducatif par le gouvernement. L’enveloppe a été utilisée pour subventionner les masques de protection, acquérir des équipements comme des table-bancs et du matériel informatique.

Partagez cet article

A découvrir