Date du jour : 

29 novembre 2022

PAQEEB : Sur 4 ans, une vérification indépendante des indicateurs déclencheurs des résultats du Projet

Avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers, le Gouvernement togolais a élaboré un Plan Sectoriel de l’Éducation (PSE), qui a été validé en août 2020 et couvre la période 2020- 2030. C’est dans le cadre de la mise en œuvre de ce Plan que le Togo a initié le Projet d’Amélioration de la Qualité et de l’Equité de l’Éducation de Base au Togo (PAQEEB), qui est co-financé à hauteur de 60 millions $ E.U par l’IDA et le PME.

 Le projet vise principalement à : améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage ; promouvoir l’accès équitable à l’éducation de base dans les régions ciblées et défavorisées, avec un accent particulier sur les filles ; et renforcer la gestion et la gouvernance du secteur.

Sur les 4 années à venir, le Ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat veut instituer une vérification indépendante des indicateurs déclencheurs des résultats du projet. Pour cela, il va recruter un expert pour : évaluer la réalisation des indicateurs de performance pour les Conditions Basées sur la Performance (CBP), chaque année. Faire l’état de réalisation des CBP au cours de l’année précédente ; vérifier le niveau d’atteinte des Indicateurs liés au Décaissement (DLI) ; vérifier l’effectivité des dépenses engagées au titre du Programme de Dépenses Éligibles (PDE), conformément aux dispositions des Accords de financement ; identifier les facteurs déterminants positivement et négativement les performances réalisées dans les CBP ; formuler des propositions et des recommandations à l’attention du MEPSTA et de la Banque Mondiale, pour l’allocation des ressources de la part variable pour l’année subséquente.

L’expert va élaborer un rapport de certification des résultats, présentés par le MEPSTA qui sera transmis à l’unité de coordination du projet et à la Banque Mondiale pour soutenir l’autorisation de décaissement sur les parties conditionnelles. Le rapport inclura, au cas échéant, toutes les réserves soulevées ainsi que les recommandations générales et spécifiques pour améliorer la pertinence et l’efficacité des CBP.

Il est précisé que la mission se déroulera sur une durée de deux (02) ans renouvelable, avec des interventions à durée variable à Lomé et à l’intérieur du pays, au moins une fois par an.

En Rappel, le PAQEBB comprend 3 composantes à savoir : Composante 1 : Améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage qui a pour objectif de renforcer les compétences des enseignants par le biais de leur formation ; Composante 2 : Améliorer l’accès équitable à l’éducation de base (primaire et collège).

Cette composante vise à améliorer l’accès équitable à l’éducation de base, en fournissant des mesures incitatives pour soutenir le groupe d’enfants le plus nécessiteux, en tenant compte des disparités entre les genres, des disparités socio-économiques et géographiques, avec un accent particulier sur les filles. Sur la base des questions identifiées dans la section sur le contexte sectoriel, les interventions possibles seraient notamment les suivantes (i) lever les obstacles entravant l’éducation des filles, réhabilitations/construction des latrines séparées par sexe) ; (ii) élargir l’accès à l’éducation de base ; et (iii) mettre en place des infrastructures (construction/réhabilitation des salles de classes, des forages, des latrines, etc.) et des environnements scolaires numériques ; Composante 3 : Renforcement du système et gestion de projet. Cette composante soutiendra les réformes liées à la gestion et au développement de carrière des enseignants ; le renforcement du système national d’évaluation de l’apprentissage, de la direction et de la responsabilité des écoles et le renforcement des capacités des COGEP (Comité de Gestion des Écoles Primaires) et des COGERES (Comité de Gestion des Ressources Scolaires); l’assistance technique, le S&E et la gestion du projet ; et les interventions de renforcement des capacités liées à la mise en œuvre du projet.

 

Partagez cet article

A découvrir