Date du jour : 

26 septembre 2022

Les universités publiques togolaises au cœur des réformes

 

Au Togo, les universités publiques se modernisent.  Une série d’initiatives sont menées par l’exécutif pour répondre aux besoins essentiels dans l’enseignement supérieur. Les étudiants ont de plus en plus accès aux infrastructures universitaires et à un enseignement de qualité. Deux (02) universités publiques se partagent le territoire national. L’université de Lomé et l’université de Kara logée à 420 km au nord de la capitale.

 

Avec des facultés, établissements, écoles et instituts, l’université de Lomé est la première université du pays, accueillant la majeure partie des étudiants du pays. Pour l’année 2018-2019, elle avait un effectif de près de 58 000 étudiants.

En 2017, l’université s’est dotée d’un plan directeur de développement d’une valeur de 29,5 milliards de francs CFA pour garantir une place à chaque étudiant inscrit, en plus de meilleures conditions de vie universitaire. Le plan a favorisé la construction de 03 nouvelles agoras de 312 places chacune et un amphithéâtre de 1 500 places. Les routes du campus nord et sud ont été bitumées et 900 bancs et tables reposoirs posés pour la communauté estudiantine. La sécurité des étudiants est assurée grâce à une clôture universitaire sur 3 000 mètres linéaires ainsi que la mise place d’une police universitaire dénommée Copul.

En parallèle, en 2020, 03 nouvelles infrastructures ont été ajoutées à celles existantes à l’université de Kara pour un coût de 900 millions de francs CFA. Plusieurs autres ouvrages ont été rénovés. Par ailleurs, les étudiants des 02 universités bénéficient du Wifi Campus, sans oublier le projet “Galilée” qui a permis à des étudiants de disposer d’un ordinateur portable et d’une connexion internet pour un montant remboursable en plusieurs tranches.

Divers partenariats sont mis sur pied pour promouvoir l’apprentissage des étudiants et faciliter leur insertion professionnelle. Dans cet élan, le nouveau plan stratégique de développement 2021-2025 dont l’université de Lomé s’est récemment dotée vise à moderniser l’enseignement et la formation, renforcer la recherche, améliorer la qualité de vie universitaire et du pilotage, puis de la gouvernance universitaire.

D’ici 2025, le plan ambitionne d’atteindre ses objectifs en améliorant la qualité des activités académiques et en renforçant l’administration. D’autres actions non moins importantes pourraient en outre engendrer la construction d’une troisième université publique dans le pays.

 

 

Partagez cet article

A découvrir